Les Australiens contre les Lions britanniques et irlandais
L'Australien O'Connor pris en tenaille par Brian O'Driscoll et Adam Jones | AFP - WILLIAM WEST

Les Wallabies arrachent la victoire d'un point sur les Lions

Publié le , modifié le

Le deuxième test entre l'équipe d'Australie et les Lions britanniques et irlandais a permis de justesse aux Wallabies de prendre leur revanche, grâce à un essai de Ashley-Cooper transformé à 2 minutes du terme de la rencontre (16-15). La pénalité trop courte, tentée par Halfpenny dans les arrêts de jeu, laissait les Britanniques derrière. Le seul essai de la rencontre empêchait ainsi les Lions britanniques et irlandais de remporter leur première série de tests depuis 1997, ce qu'ils pourront faire lors du 3e test le 6 juillet à Sydney.

"Ce sera un match à la vie ou à la mort pour l'Australie." Warren Gatland, le sélectionneur des Lions britanniques et irlandais savait que ce 2e test contre l'Australie serait encore plus dur. Vexés par leur défaite à Sydney (23-21) au terme d'un match où ils avaient perdu beaucoup de ballons (14) et raté notamment deux pénalités dans les deix dernières minutes par Beale, les Wallabies voulaient prendre leur revanche. Ils y ont mis de l'engagement, du rythme, mais les Lions ont dressé une muraille infranchissable. Témoin, cette tentative de plaquage de l'ailier Folau sur son vis-à-vis North, que le Gallois inversait en soulevant l'Australien sur son épaule pour avancer, avec le ballon en mains à l'heure de jeu. Une scène étonnante.

Mais la défense a fini par craquer seulement à la 76e minute, Ashley-Cooper étant à la conclusion d'une longue domination australienne dans les 22m, offrant au centre Leali'fano, buteur titulaire dans ce match, la transformation de la gagne. Et après avoir passé trois pénalités (16e, 23e, 36e), le N.12 australien ne la manquait pas, donnant à son équipe le deuxième avantage au score dans cette rencontre (16-15, 77e).

Avec un dernier ballon joué à la main depuis leurs 30m à la 80e minute, les Lions britanniques remontaient jusqu'à mi-terrain, et bénéficiaient d'une pénalité. Mais Halfpenny, auteur de tous les points de son équipe, avaient le coup de pied trop court, et l'Australie s'imposait ainsi par le plus petit écart (16-15). Un peu le scénario inverse de la semaine passée. Les hommes de Warren Gatland pouvaient nourrir bien des regrets de laisser s'échapper cette deuxième victoire prestigieuse. La victoire dans cette série de test se jouera donc la semaine prochaine à Sydney.

"Nous nous sommes compliqué la tâche à certains moments mais au final, nous avons eu les tripes pour nous imposer", a déclaré à l'issue du match le capitaine des Wallabies, James Horwill. Son homologue chez les Lions, Sam Warburton, a affiché de son côté une pointe de déception mais vite compensée par la perspective d'un match à venir aux allures de "finale". "Ce n'est pas fini, il reste un match. Nous avons un groupe très déterminé. Notre ambition aujourd'hui était immense mais elle sera encore plus grande la semaine prochaine", a dit le capitaine des Lions. Son entraîneur, Warren Gatland, avait un avis encore plus tranché: "Nous étions bien à l'abri à la mi-temps mais nos adversaires n'ont jamais baissé les bras et cela a tourné en leur faveur. Nous n'avons pas été assez intelligents".

Coupe du Monde de Rugby