Taufa'ao Filise
Taufa'ao Filise | AFP - Philippe Lopez

Les Tonga matent le Japon

Publié le , modifié le

Les Tonguiens ont conservé un mince mais réel espoir de qualification pour les quarts de finale en battant le Japon (31-18) ce mercredi à Whangarei. Les Nippons, qui sont désormais éliminés, n'ont jamais pu inverser le cours d'un match emballant parsemé de quelques beaux mouvements et six essais inscrits (trois pour chaque équipe). Ils tenteront de sauver l'honneur contre le Canada tandis que les Tonga viseront l'exploit face aux Bleus.

Les Iles Tonga ont décroché leur premier  succès dans cette Coupe du monde. Et ce succès ne souffre pas la moindre contestation même si les "Aigles des mer" ont plutôt déçu dans l'ensemble. Les Tonguiens débutaient mieux la rencontre et le 2e ligne Hehea marquait en force dès la 7e minute. Le Japon égalisait grâce à Hatakeyama, poussé par tout le pack nippon. La transformation était également manquée (5-5, 14e). Tukulua Lokotuide redonnait l'avantage aux siens sur un beau mouvement dans la foulée (12-5, 16e). Avant que le Japon ne revienne à 12-10 à la 25e minute sur une réalisation de Leitch suite à une série de percussions rouges. Deux pénalités signées Morath permettaient ensuite aux Tonguiens de se donner de l'air (18-10 à la 32e). Mais les Asiatiques réduisaient l'écart juste avant la pause sur une pénalité de Webb (18-13 à la pause).

Dès l'entame de la seconde période, les Tonga tentaient d'enfoncer le clou. Ils manquaient un essai presque tout fait mais étaient récompensés par une pénalité de Morath (21-13). Puis ils inscrivaient l'essai du K.O. par l'intermédiaire du remuant Vainikolo (54e). Un essai transformé par l'ouvreur des îles qui donnait 15 points d'avance aux siens (28-13). Le centre Tupuailai relançait la partie peu après l'heure de jeu mais la transformation était ratée (28-18, 64e). Mais ils retombaient dans leurs travers et permettaient à Morath d'enquiller trois points supplémentaires (31-18, 67e). Les Tonga géraient bien la fin de rencontre pour s'offrir une victoire précieuse qui leur laisse espérer une possibilité de qualification lors de l'ultime match contre la France. Pour espérer atteindre les quarts, les Tongiens devront battre la  France avec un point de bonus, le samedi 1er octobre à Wellington et tabler sur  une défaite des Français sans point de bonus samedi face aux All Blacks. Très difficile, a priori.

Réactions

Aleki Lutui (Talonneur et capitaine des Tonga): "Nous voulions absolument l'emporter et je crois que nous pouvons être fiers de notre match. Mais ce n'est pas terminé. Nous allons nous mettre au travail et préparer la rencontre face à la France (le 1er octobre à Wellington). Devant le Canada, nous avions faibli dans les dernières minutes et là, nous n'avons pas lâché. Nous étions vraiment déçus après la défaite face au Canada (25-20) et là, nos supporteurs ont quelque chose à célébrer."

John Kirwan (entraîneur du Japon): "Nous avons été capables de tenir le ballon sur des phases de jeu longues, c'est un vrai point positif. Maintenant, nous devons être davantage performants dans les duels, un secteur où nous avons été dominés et nous appliquer sur les libérations de ballons après les mêlées ouvertes. Si nous progressons dans ces deux secteurs, cela ira mieux."

Coupe du Monde de Rugby