Bakkies Botha Springboks Afrique du Sud 2010
Bakkies Botha (Afrique du Sud) | AFP - Christophe Simon

Les Springboks aux antipodes des Blacks ?

Publié le , modifié le

Entre des All Blacks invaincus et désireux d'arriver en pleine confiance pour "leur" Coupe du monde d'un côté, et des Sprinboks en proie au doute de l'autre, la rencontre à Port Elizabeth devrait logiquement tourner en faveur des Néo-Zélandais. Les Sud-Africains, dont c'est le dernier match avant le début du Mondial, chercheront surtout à se rassurer en évitant une trop lourde défaite.

Un véritable choc des extrêmes. Il n'y a pas si longtemps, une affiche Afrique du Sud-Nouvelle-Zélande aurait constitué le must du rugby mondial. Le temps a fait son œuvre, et si les Blacks restent au sommet de la planète ovale, l'astre des Sud-Africains a franchement pâli. Les champions du monde en titre traversent ce Tri-Nations comme des ombres, entre atermoiements tactiques, compositions d'équipes à l'emporte-pièces et blessures. Trois matchs et trois défaites pour les partenaires de Bryan Habana, 36 points marqués et 93 encaissés. A quelques semaines du début de la Coupe du monde, ce bilan fait tâche... C'est pour ça qu'un bon résultat face aux Blacks, qu'ils ont toutes les chances de retrouver en demi-finale du prochain Mondial, serait plus que bienvenu du côté de Port Elizabeth.

Dans cette optique, l'équipe des Boks a encore été remaniée. Smit, très critiqué par la presse locale, est remplacé au poste de  talonneur par Bismarck du Plessis, tandis que le capitanat est confié pour la  16e fois à Victor Matfield, qui honorera sa 107e sélection, un record chez les  Boks. Au total, l'entraîneur Peter de Villiers, lui aussi fustigé par les médias  après trois défaites en autant de matches dans le Tri -Nations , a procédé à cinq  changements par rapport au XV défait samedi contre l'Australie (14-9) à Durban. A l'arrière, Patrick Lambie prend la place de François Steyn, touché aux  ischio-jambiers. Morne Steyn retrouve le poste d'ouvreur aux dépens de Butch  James. Willem Alberts est préféré à Danie Rossouw comme troisième ligne aile et  le pilier Gurthro Steenkamp relègue Tendai "Beast" Mtawarira sur le banc.

Sans Carter ni McCaw

Loin des agitations qui secouent le XV sud-africain, la Nouvelle-Zélande avance tranquillement vers son destin. Impressionnants vainqueurs de ses deux premiers matchs dans ce Tri-Nations, les All Blacks peuvent se permettre de faire tourner leur effectif pour ce déplacement chez les Boks. Graham Henry a ainsi annoncé pas moins de 12 changements 12 changements par rapport à la formation  victorieuse de l'Australie (30-14) le 6 août dernier ! Huit titulaires habituels, dont le capitaine Richie McCaw et l'ouvreur vedette Dan Carter, ont été laissés au repos. Henry a indiqué qu'il voulait jauger ses remplaçants alors que seulement trois joueurs titulaires contre l'Australie débuteront la rencontre samedi.

"Jouer contre les Springboks est toujours une énorme opportunité, et surtout quand il reste des places à prendre dans le groupe du Mondial. Nos joueurs voudront réaliser une grosse performance", a déclaré Henry, qui a jusqu'à lundi pour annoncer sa liste des 30. Ainsi, le centre Richard Kahui, les piliers Tony Woodcock et John Afoa, l'arrière Israel Dagg et l'ailier Isaia Toeava, de retour de blessure, tenteront de gagner leurs places dans le groupe. L'ancien Toulonnais Sonny Bill Williams sera aussi titulaire pour la première fois en 2011. L'ouvreur Colin Slade, le demi de mêlée Jimmy Cowan et le troisième ligne aile Adam Thomson remplaceront pour leur part Dan Carter, Piri Weepu et Richie McCaw. "Nous savons aussi que nous allons affronter des Springboks blessés qui voudront rebondir après trois défaites. Nous devrons donc être prêts pour le défi physique", a conclu Henry. Les All Blacks, victorieux de leurs deux premiers matches, feront un grand pas vers la victoire finale dans le Tri -Nations s'ils s'imposent samedi. Ils se déplaceront ensuite en Australie lors de la dernière journée le 27 août.

L'équipe de la Nouvelle-Zélande:
Dagg - Toeava, Kahui, S.B. Williams, Gear - (o) Slade, (m) Cowan - Thomson, Messam, Kaino - A. Williams, S. Whitelock - Afoa, Mealamu (cap), Woodcock
Remplaçants: Hore, B. Franks, Hoeata, Vito, Ellis, Weepu, Jane

L'équipe d'Afrique du Sud:
Lambie - JP Pietersen, Fourie, de Villiers, Habana - (o) M. Steyn, (m) du  Preez - Alberts, Spies, Brussow - Matfield (cap), Ba. Botha - J. du Plessis, B.  du Plessis, Steenkamp
Remplaçants: Smit, Mtawarira, van der Linde, Rossouw, Johnson, Hougaard,  James

Julien Lamotte

Coupe du Monde de Rugby