Le Samoan Tuilagi
Le Samoan Tuilagi | GABRIEL BOUYS / AFP

Les Samoa frôlent l'exploit contre les Springboks

Publié le , modifié le

Du jeu et du courage. Les deux piliers de l'identité samoane ont fait vaciller la grande Afrique du Sud. Le plus souvent en défense, les Springboks s'imposent tout de même 13-5 et terminent en tête de la poule D. Privés de bonus défensif, les Samoans méritaient mieux mais ont perdu trop de ballons avant de finir à 14 après l'exclusion de Williams. Cette défaite qualifie automatiquement le pays de Galles qui pourra faire souffler ses cadres face à Fidji dimanche.

Les Samoa. Son petit paradis fleur bleue et ses forces de la nature. Fini l'époque du rugby champagne où les Samoans jouaient sans arrière pensée mais sans réelle structure. Depuis la migration de ses meilleurs joueurs en Europe, l'équipe des îles a pris une nouvelle dimension. L'Afrique du Sud a bien failli en faire les frais lors de son dernier match de poule. Les Springboks ont tremblé face aux vagues bleues mais la digue n'a pas cédé. L'exclusion de l'arrière Williams à dix minutes de la fin a d'ailleurs bien aidé les champions du monde sous pression.

Les Sud-Africains avaient débuté de la meilleure façon en inscrivant un essai par Habana dès la 8e minute, Steyn se chargeant de faire gonfler le score (13-0, 26e). Après ? Plus rien. Récompensés de leurs efforts par l'essai de Stowers (52e), les Samoa se mettaient à y croire. Ils sonnaient la charge de plus belle, histoire de ne rien regretter. Malheureusement, les intentions manquaient parfois de précision. Un en-avant par ci, une faute par là. Le geste de trop pour empêcher de titiller ces Springboks jusqu'au bout. Le coup ne passe pas loin. Dans quatre ans, il faudra vraiment compter sur eux !

Coupe du Monde de Rugby