Le Fidjien Vereniki Goneva
L'ailier fidjien Vereniki Goneva | AFP - Philippe Lopez

Les Fidji brillent, les Ecossais beaucoup moins

Publié le , modifié le

La première journée du groupe D de la Coupe du monde a apporté une confirmation. Les Fidjiens seront bien au rendez-vous après leur large victoire contre la Namibie (49-25), avec six essais à la clé (dont 4 par le seul ailier Vereniki Goneva) et par conséquent le point de bonus. A l'opposé, dans le groupe B, l'Ecosse a éprouvé des difficultés à se défaire des Roumains, s'imposant finalement (34-24) grâce à deux essais en toute fin de match de Danielli.

Manquant cruellement de constance, le XV d'Ecosse s'est fait une belle frayeur samedi pour venir à bout de la Roumanie 34-24. Les joueurs au Chardon n'ont dû leur succès qu'à deux essais en toute fin de rencontre signés de Simon Danielli face à des Roumains formidablement combatifs. Les Ecossais avaient pourtant saisi ce match par le bon bout en gagnant deux fois l'en-but adverse par Mike Blair et Joe Ansbro. Mais les avants roumains ont pris peu à peu l'ascendant dans les duels et deux pénalités de Danut Dumbrava, plus un essai du pilier Mihaita Lazar leur permettaient de rester à portée de leurs adversaires à la pause (18-11). Deux nouveaux coups de botte du remplaçant Ionut Dimofte et un essai de Dan Carpo après un combat en mêlée donnaient l'avantage à la Roumanie qui s'emparait de la tête au tableau d'affichage (24-21) à 12 minutes de la fin. Il fallait deux essais de Danielli dans les cinq dernières minutes pour éviter une cruelle déconvenue. Au passage, l'Ecosse récupère un point de bonus offensif pour avoir inscrit quatre essais.

Les Iles Fidji ont réussi leurs débuts dans la Coupe du monde en s'imposant logiquement face à la Namibie (49-25). L'ailier Vereniki Goneva a marqué quatre essais au cours de cette rencontre agréable à suivre dans le stade champêtre de Rotorua baigné par le soleil. Après une entame de match favorable aux Namibiens, très réalistes, à l'image du demi d'ouverture Theuns Kotze auteur de trois drops en cinq minutes, les Fidjiens, quart de finalistes en 2007, ont commencé à mettre la main sur le ballon pour enfiler les essais les uns après les autres. Les Namibiens, auteurs de deux essais, ont offert une belle résistance et toujours essayé de pratiquer un rugby ouvert. Pour leur deuxième match, les Fidji affronteront l'Afrique du Sud, championne en titre, le samedi 17 septembre à Wellington.

Coupe du Monde de Rugby