Argentine Moroni essai 102015
L'Argentine a réalisé un festival offensif contre l'Irlande | FRANCK FIFE / AFP

L'éblouissante Argentine met fin au rêve irlandais

Publié le , modifié le

L'Argentine s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde en battant l'Irlande 43-20 dans un Millenium Stadium médusé. Au terme d'un match haletant, les Pumas ont pris à la gorge le XV au Trèfle, certes diminué par les blessures. Déployant un jeu très séduisant et efficace (4 essais à deux), l'Argentine a envoyé un message très fort au monde du rugby. Et si l'Autralie domine l'Ecosse en fin d'après-midi, il y aura quatre nations de l'hémispère dans le dernier carré. Du jamais vu en Coupe du monde.

Le Millenium Stadium de Cardiff a été gâté. Du jeu, du jeu et encore du jeu. Après la dérouillée infligée par les All Blacks aux Français samedi, le public gallois (avec plusieurs de dizaines de milliers d'Irlandais) a assisté à une démonstration argentine face aux Verts. Un succès qui ne doit rien à personne sauf au talent des Pumas qui font partie des grandes nations de l'ovalie depuis quelques années. Cette fois ça saute aux yeux ! Dans l'ombre des Néo-Zélandais en poule, les Argentins ont donné un récital proche du standard des Blacks. Après treize minutes, le score affichait déjà 13-0 grâce à deux essais de grande classe. Le premier partait d'une chandelle de Fernandez-Lobbe. Les Pumas récupéraient via Tuculet et déroulaient jusque dans l'en-but grâce à Moroni en bout de ligne. Sanchez transformait (7-0, 5e). Euphoriques, les Sud-Américains enchaînaient sur une action de génie. Encore un jeu au large puis Cordero jouait au pied par-dessus la défense. Juan Imhoff était le plus prompt pour récupérer le ballon et aplatir quelques millimètres avant la limite du terrain. Dominateurs en mêlée, les Pumas impressionnaient.

Maudite Irlande

En revanche, que dire de l'Irlande, cueillies à froid et qui avait perdu Tommy Bowe sur blessure au genou droit. Quand le sort s'acharne… Mais les Verts ne baissaient pas les bras et profitaient d'un carton jaune infligé à Herrera (placage à retardement) pour refaire surface. Après un échange de pénalité, Fitzgerald, le remplaçant de Bowe, concluait un beau mouvement celte (20-10). Sur leur élan, les Verts poursuivaient leur remontée après la pause. Fitzgerald à nouveau perçait le rideau puma. Placage raté de Senatore. Murphy allait conclure en puissance (20-17, 45e). Le match était totalement relancé. Pour ne pas gâcher sa belle entame, l'Argentine se remettait à jouer. Parfois à ses risques et périls. Mais le plus souvent ça payait. Sanchez redonnait un peu d'air (23-17, puis 26-20, 64e) avant une fin de match en feu d'artifice. Les Pumas avaient repris leur souffle et leurs griffes. Tuculet d'abord puis Imhoff ensuite plantaient deux essais magistraux pour envoyer les Argentins en demi-finales (43-20), là où les Irlandais rêvaient d'arriver, eux qui échouent pour la sixième fois à ce niveau.

Coupe du Monde de Rugby