Trinh Duc - Tuilagi - Halfpenny
François Trinh-Duc, Manu Tuilagi, Leigh Halfpenny... Ces trois joueurs ne fouleront pas les pelouses anglaises | AFP

Le XV des grands absents

Publié le , modifié le

Blessures, sanctions disciplinaires, choix du sélectionneur ou décision personnelle... L'ouverture de la Coupe du Monde, demain soir, sera marquée par des absences de marque. Des joueurs qui, comme vous, vivront la Coupe du Monde à travers leur télévision. Voici notre XV des absents, et on peut dire qu'il a plutôt fière allure.

1ere ligne

Adam Jones (Pays de Galles, 34 ans, pilier, 95 sélections)

Ses belles bouclettes ne fouleront pas les pelouses anglaises pendant ces mois de septembre et d’octobre. Adam Jones, considéré pendant longtemps comme l’un des meilleurs pilier droit du monde, a choisi de prendre sa retraite en janvier dernier, à quelques mois de la Coupe du Monde. Le pilier chevelu, vexé de ne pas avoir été retenu par son sélectionneur Warren Gatland pour le dernier Tournoi des Six Nations, a préféré prendre les devants et annoncer sa volonté de ne plus porter le maillot du XV du Poireau après 95 sélections, trois Grand Chelem (2005, 2008, 2012) et trois participations en Coupe du Monde (2003, 2007, 2011).

Dylan Hartley (Angleterre, 29 ans, talonneur, 66 sélections)

Dylan Hartley
Dylan Hartley

Au sein d’une équipe d’Angleterre que le sélectionneur Stuart Lancaster souhaite irréprochable, Dylan Hartley s’est lui-même mis hors course pour la Coupe du Monde. Quatre semaines de suspension pour un coup de tête sur Jamie George en demi-finale du Championnat d’Angleterre, c'en était trop pour Lancaster qui a choisi de se passer du talonneur de Northampton.

Alex Corbisiero (Angleterre, 27 ans, pilier, 18 sélections)

Alex Corbisiero a longtemps été le titulaire du poste de pilier gauche au sein du XV de la Rose, notamment lors de l'aventure Néo-Zélandaise avec la sélection anglaise en 2011. Mais celui qui était de la tournée victorieuse des Lions britanniques et irlandais en 2013 en Australie a par la suite été blessé à de nombreuses reprises. Une raison suffisante pour Stuart Lancaster de lui préférer Joe Marler et Mako Vunipola, et de laisser Corbisiero à la maison.

2e ligne

James Horwill (Australie, 30 ans, deuxième ligne, 60 sélections)

"La conversation a été très difficile." Écarter le capitaine de la Coupe du Monde 2011 n’a pas été chose facile pour Michael Cheika. Le sélectionneur Australien a fini par trancher en sa défaveur et lui a préféré Dean Mumm, Rob Simmons, Will Skelton et Kane Douglas en deuxième ligne.

Rodrigo Capo Ortega (Uruguay, 34 ans, deuxième ligne, 32 sélections)

Seul joueur uruguayen à évoluer dans un Championnat "majeur", le deuxième ligne de Castres Rodrigo Capo Ortega a finalement renoncé à une deuxième participation en Coupe du monde. La raison ? Il souhaite rester près de sa femme, sur le point d'accoucher. "Ma femme est enceinte et je ne voulais pas la laisser toute seule, et rater ce moment magique", a-t-il expliqué. Une mauvaise nouvelle pour les Uruguayens qui n’auraient pas craché sur l’expérience d’Ortega dans une poule qui s'annonce compliquée pour les Teros qui rencontreront l’Angleterre, l’Australie, le Pays de Galles et les Fidji.

3e ligne

Steffon Armitage (Angleterre, 29 ans, troisième ligne, 5 sélections)

Steffon Armitage
Steffon Armitage

Outre-Manche, les règles sont plutôt strictes concernant la sélection. "Aucun joueur ne peut être sélectionné s’il ne joue pas dans l’Aviva Premiership (le championnat anglais, ndlr), sauf cas exceptionnel". Visiblement, le cas de Steffon Armitage n’apparait pas comme exceptionnel aux yeux de Stuart Lancaster. Le meilleur joueur européen 2014, et assurément l'un des meilleurs n°8 au monde, restera donc à la disposition de Toulon le temps de cette Coupe du Monde.

Heinrich Brüssow (Afrique du Sud, 29 ans, troisième ligne, 23 sélections)

Il n’avait plus porté le maillot des Springboks depuis la Coupe du Monde 2011 et un quart de finale perdu face à la Nouvelle Zélande. Rappelé cet été pendant le Four Nations par Heyneke Meyer, le flanker pensait avoir convaincu son sélectionneur, qui ne l’a finalement pas retenu.

Todd Clever (Etats-Unis, 32 ans, troisième ligne, 63 sélections)

Star du rugby aux Etats-Unis, Todd Clever n'ira pas au Mondial pour des raisons disciplinaires. Absent aux entraînements et mécontent de la perte du brassard de capitaine au profit de Chris Wyles, le troisième ligne au look de catcheur et surnommé Captain America a été écarté du groupe durant la dernière Coupe du Pacifique. Exaspéré par ses écarts de conduite, le staff américain a fait le choix de ne pas emmener son ancien capitaine en Angleterre. 

Charnière

Rhys Webb (Pays de Galles, 26 ans, demi de mêlée, 15 sélections)

Touché à une cheville lors du match de préparation face à l’Italie, le meilleur joueur Gallois de la saison dernière a dû déclarer forfait pour le Mondial anglais. Une déconvenue qui fait les affaires de Mike Phillips. Le demi de mêlée, titulaire lors de la dernière Coupe du Monde, retrouve le groupe des 31 Gallois dans lequel il n’avait pas été sélectionné.

François Trinh-Duc (France, 28 ans, demi d’ouverture, 50 sélections)

François Trinh-Duc
François Trinh-Duc

Avec six joueurs pour cinq places en charnière, François Trinh-Duc a fait les frais des choix de Philippe Saint-André. Alors qu’il semblait être revenu dans les petits papiers du sélectionneur avec cette présélection, celui que certains considère comme l’ouvreur le plus talentueux de sa génération a finalement été écarté dans la dernière ligne droite, au profit de Rémi Talès et de Frédérick Michalak. Titulaire lors de la finale perdue en 2011 face aux Blacks (8-7), son bonheur de figurer dans la liste des 36 –immortalisée par une vidéo où il improvise une danse dans sa voiture – a laisser place à la déception de ne pas participer à une deuxième Coupe du Monde consécutive.

La ligne des 3/4

Napolioni Nalaga (Fidji, 29 ans, ailier, 21 sélections)

Meilleur marqueur du championnat de France en 2008, 2009 et 2013 sous les couleurs de Clermont, Napolioni Nalaga était évidemment pressenti pour aller à la Coupe du monde. Mais une blessure contractée cet été lors de la Coupe des Nations du Pacifique a finalement écarté l'ancien ailier de Clermont après son opération du genou début septembre.

Manu Tuilagi (Angleterre, 24 ans, centre, 25 sélections)

Manu Tuilagi
Manu Tuilagi

Il devait probablement formé la paire de centres titulaire avec Jonathan Joseph. Mais Manu Tuilagi n’a pu passer outre les attentes de Stuart Lancaster à propos du comportement de ses joueurs. Installé au centre depuis la Coupe du monde 2011, le joueur de Leicester a payé ses écarts de conduite. Impliqué dans une affaire d'agression de policier, le puissant centre a plaidé coupable et a définitivement dit adieu au Mondial.

Jonathan Davies (Pays de Galles, 27 ans, centre, 48 sélections)

Victime d'une rupture des ligaments croisés en mai dernier avec Clermont, Jonathan Davies a été contraint de déclarer forfait pour la Coupe du monde. Un vrai coup dur pour le pays de Galles et son trois-quarts centre, qui s’est blessé en aplatissant entre les poteaux pour son premier essai sous les couleurs Clermontoises. Le manque d’habitude, sûrement.

Cory Jane (Nouvelle-Zélande, 32 ans, ailier, 53 sélections)

Cette Coupe du Monde devait être celle de la confirmation pour Cory Jane. L’ailier des Blacks, l’une des grandes révélations lors de l’édition 2011 et titulaire lors de la finale gagnée face à la France (8-7), n’a pas convaincu son sélectionneur de faire appel à lui, qui lui a préféré Julian Savea, Waisake Naholo, Nehe Milner-Skudder et Ben Smith. 

Arrière

Leigh Halfpenny (Pays de Galles, 26 ans, arrière, 62 sélections)

Leigh Halfpenny
Leigh Halfpenny

"Dévasté". Telle a été la réaction de Leigh Halfpenny à la suite de son forfait pour le prochain Mondial. Le pays de Galles se retrouve donc orphelin de son joueur majeur et de son buteur de référence, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou lors du match de préparation face à l’Italie (23-19). Le XV du Poireau et la Coupe du Monde le Mondial anglais perdent tous deux une de leurs plus grandes stars.

Remplaçants : R.Hibbard, T.Domingo, M.Bortolami, P.Spies, D.Cipriani, C.Wade, I.Dagg

Mathieu Aellen

Coupe du Monde de Rugby