Saint-André et Slimani en Angleterre
L'équipe de France de Philippe Saint-André, ici avec Rabah Slimani, sont arrivés dans leur camp de base anglais | AFP - FRANCK FIFE

Le XV de France est arrivé à son camp de base de Londres

Publié le , modifié le

Le XV de France a pris ses quartiers samedi après-midi à Croydon, au sud de Londres, à une semaine de son premier match dans la Coupe du monde contre l'Italie à Twickenham. Partie de Marcoussis (Essonne) en fin de matinée, la délégation française, composée de 31 joueurs et d'une vingtaine de membres de l'encadrement, a atterri à l'aéroport d'Heathrow autour de 14h locales. es Bleus ont ensuite rallié leur luxueux hôtel situé au sud de Londres, à une vingtaine de kilomètres du centre, où ils sont arrivés vers 15h45.

Ils ont ainsi découvert cette belle et vaste bâtisse  victorienne du Surrey entourée de 80 hectares de terrain, dont un parcours de  golf de 18 trous, une piscine, une salle de musculation, où ils résideront  jusqu'au 30 septembre au matin. Mis à disposition par les organisateurs de la Coupe du monde, après un  tirage au sort effectué dès la fin 2013 pour les 20 équipes engagées dans la  compétition, cet hôtel de 200 chambres est partagé avec de nombreux clients.  Une réception de mariage était d'ailleurs prévue samedi soir dans l'un des  salons.

Le complexe est d'ailleurs habitué à recevoir des équipes puisqu'en 2007, à  l'occasion du départ du Tour de France depuis la capitale britannique, la  formation danoise CSC y avait pris ses aises. Le capitaine Thierry Dusautoir et ses partenaires reprendront dimanche  l'entraînement sur le terrain de la Trinity School, à un petit quart d'heure de  bus de leur hôtel. Ils accèlèreront leur préparation du match face à l'Italie, dont le coup  d'envoi sera donné à 20H00 locales (21H00 françaises) le 19 septembre à  Twickenham. Les Bleus affronteront ensuite la Roumanie le 23 septembre au stade  Olympique de Londres puis partiront pour Milton Keynes (nord de Londres), où  ils affronteront le Canada le 1er octobre.

AFP

Coupe du Monde de Rugby