Dan Biggar (Pays de Galles) contre Fiidji Mondial 2015
L'ouvreur du Pays de Galles, Dan Biggar, s'est une fois de plus montré impérial contre les Fidji en affichant un 100% aux coups de pied. | GABRIEL BOUYS / AFP

Le Pays de Galles contourne le piège des Fidji !

Publié le , modifié le

Piège évité pour le Pays de Galles ! Impressionnant à Twickenham contre l'Angleterre (28-25) samedi dernier, l'affaire s'est montrée plus difficile à résoudre en cette fin d'après-midi. En effet, dominateurs mais souvent bousculés par des Fidjiens valeureux et déterminés, les Gallois se sont remis à leur buteur d'exception, Dan Biggar, auteur d'un 100% aux pieds, mais aussi de deux essais inscrits en première période pour finalement l'emporter 23 à 13 contre les Fidji qui encaissent une troisième défaite de suite. Le XV du Poireau est désormais quasiment qualifié pour les quarts de finale de ce Mondial malgré l'absence du bonus offensif.

Dan Biggar : Monsieur propre !

Suite à leur démonstration infligée au XV de la Rose samedi dernier à Twickenham (28-25), les Gallois étaient attendus au tournant en cette fin de journée contre les Fidji. Les hommes de Warren Gatland s'attendaient pour leur part à un vrai combat contre des Fidjiens souhaitant réaliser l'exploit de remporter leur première victoire dans ce mondial. Mais la marche était beaucoup trop haute. Le succès Gallois est en rien illogique, au contraire, tant la domination fut totale dans de nombreux domaines, que ce soit dans les touches ou les rucks remportés. Surtout, c'est encore au niveau des coups de pieds que le XV du Poireau s'est montré intraitable. Dan Biggar, le demi d'ouverture du Pays de Galles, a une fois de plus été magistral dans ce domaine (100% à 3/3 aux pénalités et 2/2 aux transformations) et campe désormais le rôle de leader de ce Mondial aux réalisations (34 points).

Du coup, les Fidjiens ont subi l'efficacité adverse en restant valeureux jusqu'au bout et notamment en deuxième période... Car dans le premier acte, le Pays de Galles avait fait la différence, ou presque dirons-nous. En effet, d'entrée (7e, 7-0), Gareth Davies ouvrait la marque en inscrivant son quatrième essai de la compétition, devenant meilleur marqueur au passage. Biggar enchaînait ensuite les jolis coups de pied avant que le talonneur Gallois, Scott Baldwin, soit à la conclusion d'une magnifique séquence collective du XV du Poireau (32e, 17-3). Autant dire, qu'à ce moment, la messe était presque dite.

L'essai sublime qui console les Fidji

Désormais deuxième nation mondiale derrière les Blacks, le Pays de Galles s'est tout de même confronté à un pack Fidjien assez incroyable et qui aurait pu faire la différence à plusieurs reprises si l'arrière garde Galloise ne s'était pas montrée aussi disciplinée. Comme face aux Anglais et aux Australiens, les Fidji ont absolument tout donné dans les mêlées. Mais en concédant beaucoup trop de turnovers (17 contre 8), les Fidjiens se sont finalement cassés les dents sur la solidité Galloise. Pourtant, l'action de la rencontre est à mettre au crédit des Fidji. Il s'agit peut-être de l'un des plus jolis essais de la compétition jusqu'à maintenant. Partis de ses 22m, Tikoirotuma percute à cent à l'heure puis perce le rideau défensif Gallois jusqu'aux 22 adverses avant de transmettre le ballon à Nagusa d'un subtil lob. Ce dernier n'avait plus qu'à provoquer avant de servir Goneva qui aplatissait (49e, 13-17). Un essai pour l'honneur, certes, mais pas seulement.

Il permet aux Fidji d'être la seule nation au monde à inscrire au moins un essai lors des trente dernières rencontres, rien que ça ! Une jolie consolante donc pour cette nation qui ne verra pas les quarts du Mondial, à l'inverse, sans aucun doute, du Pays de Galles, toujours aussi solide.

Coupe du Monde de Rugby