Jonny Wilkinson face à la défense galloise
Jonny Wilkinson face à la défense galloise | AFP

L'Angleterre en rodage, l'Irlande piégée

Publié le , modifié le

Le XV de la Rose a souffert pour disposer du pays de Galles (23-19) lors du premier match de préparation à la Coupe du monde (9 septembre - 23 octobre). Dans leur tenue noire digne des All Blacks, les Anglais ont d'abord été menés au score avant de retourner la situation même si les Diables Rouges n'ont jamais lâché, revenant à 4 points à 5 minutes du terme. Dans l'autre rencontre du jour, l'Ecosse a surpris l'Irlande sur un essai tardif d'Ansbro (10-6).

L'Angleterre a encore du pain du la planche à un mois du Mondial. Voilà le principal enseignement qu'on peut tirer du test-match qui opposait les hommes de Martin Johnson aux Dragons gallois. Un succès étriqué (23-19) obtenu principalement grâce à un réalisme et une défense très au point. Ce sont pourtant les visiteurs qui ont inscrits un essai de plus que leurs hôte (trois contre deux). Le jeune ailier George North (19 ans) a marqué deux fois tandis que l'inusable Shane Williams en a profité pour inscrire son 54e essai avec la Principauté, record amélioré. Rhys Priestland a réussi deux transformations.

Le puissant James Haskell et le surpuissant centre Manu Tuilagi (20 ans) ont marqué les deux "touchdowns" d'un XV de la Rose qui s'en est bien tiré notamment grâce à la botte de son ouvreur. Jonny Wilkinson, toujours aussi impérial au pied, a en effet passé deux transformations, une pénalité et deux drops. Dans une semaine, les deux équipes se retrouvent à Cardiff pour une revanche qui en dira un peu plus sur le potentiel des deux outsiders pour le Mondial néo-zélandais.

Surprise à Murrayfield avec la défaite des Irlandais contre l'Ecosse (10-6) devant seulement 28 288 spectateurs (à comparer aux 81 000 de Twickenham). Alors que les Verts semblaient tenir une victoire étriquée grâce à deux pénalités de Sexton contre une de Paterson, Ansbro a inscrit l'essai du succès à seulement trois minutes de la fin, récompensant ainsi une formation accrocheuse et bien organisée à défaut d'être géniale. L'Irlande va maintenant affronter le XV de France à deux reprises, samedi à Bordeaux et le samedi suivant à Dublin.

Coupe du Monde de Rugby