Roumanie Canada
La joie des joueurs roumains après un essai inscrit face aux Canadiens | BERTRAND LANGLOIS / AFP

La Roumanie vient à bout du Canada

Publié le , modifié le

La Roumanie est venue à bout du Canada (17-15) mardi à Leicester pour le compte de la Poule D de la Coupe du monde, au terme d'une rencontre à suspense. Les Canadiens ont longtemps semblé avoir le match en mains, avant de céder face à la pression d'une équipe de Roumanie très solide. Alors que le tournoi est terminé pour le Canada qui n'a pas gagné un match, les Roumains disputeront face à l'Italie dimanche un duel pour la 3e place qui leur assurerait leur présence en 2019.

Dès l'entame, les Canadiens ont mis davantage de dynamisme dans une partie faite de jeu direct, mais aussi émaillée de fautes qui ont cassé le rythme. Côté Roumain, on a abusé de l'impact en essayant de tordre la mêlée canadienne, mais celle-ci avait du répondant. Avec la paire de demis McRorie (par ailleurs malheureux dans son rôle de buteur) et Hirayama, donnant le tempo et n'hésitant pas à jouer au large, les Canadiens mettaient en danger la défense roumaine sur chaque accélération. Mais à cause de fautes et de ballons perdus, ils ne parvenaient pas à faire la différence. Après une pénalité de mcRorie, sur un turn-over, pourtant, et une attaque rapidement lancée, Van der Merwe en bout de ligne et avec vista inscrivait le premier essai (8-0, 33e).

A la reprise, les Canadiens poursuivaient sur leur stratégie, faite de ballons rapidement extraits du maul ou de la mêlée pour mettre tout de suite la défense roumaine en danger. Très rapidement, sur une de ces actions abouties, l'ailier Hassler concluait en puissance. Hirayama transformait (15-0, 44e). Les Roumains réagissaient avec beaucoup d'énergie mais de façon trop désordonnée et surtout pas assez d'ambition dans le jeu. Malgré tout, ils parvenaient à rester dans la partie en inscrivant à leur tour un essai par Macovei après un groupé-pénétrant réussi. (15-7, 53e).

La Roumanie reprend confiance

Les joueurs de Carpates reprenaient alors confiance, et tentaient d'imposer plusieurs temps de jeu sur des charges à répétition des Canadiens solides en défense, mais qui abandonnaient de la présence physique au fil des minutes. Comme les Roumains tiraient aussi la langue, le match perdait en intensité et dans cette deuxième mi-temps qui tournait à l'avantage de la Roumanie, tout près de marquer par deux fois sur deux grosses fautes de main canadienne, le résultat semblait ne tenir qu'à un fil. D'autant que réduits à 14 à dix minutes du terme, les Canadiens acculés dans leur 22 m se trouvaient en position inconfortable. Les Roumains mettaient une grosse pression et Macovei encore lui, parvenait à marquer. Cet essai validé après arbitrage vidéo et transformé par Vlaicu concrétisait le changement de leadership de la rencontre. La Roumanie n'était plus qu'à un point (15-14, 74e). Dans l'euphorie, elle continuait à dérouler devant, pour pousser le Canada à la faute. Elle y parvenait à la 78e minute, et Vlaicu réussissait la pénalité victorieuse.   

Christian Grégoire

Coupe du Monde de Rugby