Jack White
Jack White, alors sélectionneur de l'Afrique du Sud, avec le trophée Webb-Ellis | AFP

Jack White quitte les Brumbies

Publié le , modifié le

Champion du monde à la tête des Springboks en 2007, Jack White a rompu son contrat avec la franchise des Brumbies, deux ans avant son terme. Selon le club australien, il aurait demandé cette rupture après que la Fédération australienne lui ait préféré Ewen McKenzie pour le poste de sélectionneur des Wallabies.

Le Sud-Africain, qui a emmené les Brumbies en finale du Super 15 la saison passée, souhaite retourner au pays pour ne pas compromettre un avenir éventuel d'entraîneur au niveau international et également pour passer plus de temps avec ses enfants, selon la même source.

Le patron de la franchise de Canberra Andrew Fagan a jugé "décevant" le départ prématuré de Jake White. "Mais je comprends ses raisons de solliciter  cette libération. Il était à l'évidence très déçu de ne pas avoir eu le job aux Wallabies et il voit que ses meilleures chances de poursuivre sa carrière internationale sont en Afrique du Sud", a-t-il déclaré. La piste française menant à Clermont pourrait-elle l'intéresser pour succéder à Vern Cotter ?

Laurie Fisher et l'ancienne gloire des Wallabies Stephen Larkham, qui  étaient ses adjoints, vont lui succéder sur le banc des Brumbies, dans un  premier temps par intérim.

Coupe du Monde de Rugby