James Haskell
Le troisième ligne anglais James Haskell | AFP - DAMIEN MEYER

Haskell en appelle à l'exode des jeunes joueurs anglais

Publié le , modifié le

Le troisième ligne de l'Angleterre James Haskell, ancien joueur notamment du Stade Français, a encouragé les jeunes joueurs anglais à acquérir de l'expérience à l'étranger, même si la Fédération anglaise (RFU) interdit de sélectionner un joueur évoluant à l'étranger. "Je recommande à n'importe quel joueur d'aller à l'étranger, de jouer dans le Super 15 ou en Europe. Je crois que, d'un point de vue du développement c'est très intéressant", a-t-il dit.

"Parce que le Championnat d'Angleterre est  tellement exigeant et épuisant en raison de la relégation et du jeu très  physique, certains jeunes ont des opportunités de jouer, d'autres pas", a  déclaré Haskell, au lendemain de la victoire du XV de la Rose contre l'Uruguay  (60-3) pour son dernier match du Mondial-2015. "Peut-être qu'en regardant ailleurs et dans le Super-15, ce serait une  bonne façon d'en avoir (des opportunités). Je le recommande. Mais vous devez y  réfléchir. Mais si vous pouvez y aller, faites-le et revenez meilleur", a continué le flanker, qui a joué au Stade Français (2009-2011), chez les Otago  Highlanders (2012) et les Ricoh Black Rams (2011-2012) au Japon.

Seulement la Fédération anglaise empêche le sélectionneur de prendre un joueur qui n'évolue pas dans le championnat national.  Une règle dont il faut avoir conscience souligne le flanker : "Si vous quittez le maillot blanc, et j'en ai fait l'expérience, d'autres joueurs se développent et c'est dur de revenir", a prévenu le joueur  des Wasps (30 ans). "Les gars qui partent à l'étranger connaissent les règles. Ils connaissent  les risques. Si vous voulez la vie de rêve (...) et les récompenses  financières, vous savez quelles sont les conséquences", a commenté Haskell. "Ce  n'est pas à moi de décider si ces règles sont bonnes ou pas."

Coupe du Monde de Rugby