Graham Mourie, l'ancien capitaine des All Blacks
Graham Mourie, l'ancien capitaine des All Blacks | L'Equipe

Graham Mourie, l'alter ego de Jean-Pierre Rives

Publié le , modifié le

Durant les six semaines de la Coupe du monde, nous vous faisons découvrir pourquoi les Néo-Zélandais sont considérés, depuis trente ans, comme les meilleurs du monde. Joueurs, stades, culture, voici tout ce qui a fabriqué la légende des All Blacks à travers le temps. Aujourd'hui, le légendaire Graham Mourie. "Ah les belles bacchantes" !

A la fin des années 70, les All Blacks possédaient un 3e ligne mythique qui fût également un capitaine au long cours, à l'image de Jean-Pierre Rives chez nous: Graham Mourie. Vaillant soldat, homme intelligent, le flanker néo-zélandais possédait un charisme énorme dû à sa moustache, un peu comme "le Blond" avec sa chevelure. Il est considéré comme le meilleur capitaine de l'histoire des All Blacks avec Wilson Whineray et Brian Lochore. Il l'a d'ailleurs été 19 fois sur 21 sélections compilées entre 1977 et 1982 (4 essais). L'enfant d'Opunake fût l'un des meilleurs 3e ligne de l'histoire, comme Rives et Skrela, ses deux adversaires tricolores de l'époque.

Leader de la Nouvelle-Zélande lors du Grand Chelem dans les îles britanniques en 1978, Mourie reste en revanche comme le premier capitaine black battu par le XV de France à domicile le fameux 14 juillet 1979. L'homme aux bacchantes a également une histoire particulière avec la France. En 1977, il proposa de venir jouer à La Rochelle mais les joueurs du Stade Rochelais refusèrent qu'il prenne la place d'un élément formé au club. Il évoluera donc au Paris Université Club (PUC) durant une saison, s'ouvrant à une culture qu'il adorait. Il n'a qu'un seul regret: être né trop tôt pour disputer la Coupe du monde. Mais son aura est intacte auprès de tous les Kiwis et ses successeurs (Michael Jones, Josh Kronfeld, Richie McCaw se sont souvent réclamés de lui.

Coupe du Monde de Rugby