Fuimaono cité pour ses propos sur twitter

Publié le , modifié le

Le Samoan Eliota Sapolu Fuimaono devra répondre des insultes qu'il a proférées sur le site internet Twitter à l'adresse d'un arbitre de la Coupe du monde, ont fait savoir les organisateurs du tournoi.

Le trois quarts centre a accusé le Gallois Nigel Owens de s'être montré "partial" et "raciste" lors de la défaite des Samoa devant l'Afrique du Sud (13-5) vendredi. "Les charges portées contre le joueur concerne sa mauvaise conduite en violation de la section 18 du code de discipline de la Coupe du monde de rugby", ont annoncé les organisateurs dans un communiqué. Le Samoan avait reçu un rappel à l'ordre à la suite d'un premier dérapage sur le réseau social Twitter. Il avait établi un parallèle entre le calendrier de la compétition, moins favorable aux petites nations, et l'esclavage.

Coupe du Monde de Rugby