Mihai Macovei
Mihai Macovei. | DANIEL MIHAILESCU / AFP

France-Roumanie / Macovei: "Tout est possible"

Publié le , modifié le

Le capitaine de la Roumanie Mihai Macovei a estimé mardi que "tout (était) possible" mercredi en Coupe du monde contre le XV de France, qui abordera selon lui le match "à 100%", instruit par la récente victoire du Japon contre l'Afrique du Sud.

C'est votre entrée dans la Coupe du monde, qui plus est face à la  France, où vous jouez (à Colomiers en Pro D2) ainsi que certains coéquipiers.  Est-ce la rencontre la plus importante du tournoi ?
"Oui, beaucoup de joueurs roumains jouent en France. Et tous les  Français jouent en Top 14, je les connais bien et on connaît bien l'équipe de  France. C'est une grande équipe, finaliste de la dernière Coupe du monde. Je  pense qu'on va faire un grand match. Après on va voir le résultat. On va  essayer de résister, tout est possible. Ce match est le plus important car  c'est le premier, et le premier match est toujours le plus important, pour bien  commencer. Il va nous falloir résister à la vitesse que vont mettre les  Français. Avoir une bonne défense et faire preuve de discipline sera aussi  primordial."

La victoire surprise du Japon contre l'Afrique du Sud samedi (34-32)  vous-a-t-elle donné des idées ?
"C'est sûr que c'est une surprise pour nous aussi. Mais je pense que  cette victoire va donner encore plus de motivation aux grandes équipes: elles  vont maintenant aborder de façon moins tranquille leurs matches contre les  petites équipes, et jouer à 100%. Ça, c'est un problème pour nous."
   
Quel est l'objectif de la Roumanie sur cette Coupe du monde ?
"La Fédération a fixé l'objectif de gagner un match. A voir lequel on  pourra gagner. Pour nous, pour notre projet, c'est important. Ces deux  dernières années, on a énormément progressé. On a fait de bons test-matches en  novembre (défaites contre le Japon et les États-Unis, victoire face au Canada,  à chaque fois à Bucarest, NDLR). Et le dernier match contre Tonga avant de  partir à la Coupe du monde (16-21 le 5 septembre à Bucarest) nous a aussi donné  confiance."

francetv sport @francetvsport