Peter Fatialofa (Samoa)
Peter Fatialofa (Samoa) | GABRIEL BOUYS / AFP

Fatialofa, le héros des Samoa, est mort

Publié le , modifié le

Peter Fatialofa, capitaine emblématique de l'équipe des Samoa quart de finaliste de la Coupe du monde 1991, est décédé à l'âge de 54 ans, a annoncé mardi la chaîne publique de télévision néo-zélandaise TVNZ. Peter Fatialofa est mort aux Samoa d'une crise cardiaque alors qu'il se rendait à une interview radio, précise TVNZ sur son site internet, citant une des filles de l'ancien joueur.

Déménageur de pianos dans le civil, le massif pilier (115 kg) était le  capitaine de l'équipe des Samoa qui a atteint les quarts de finale de la Coupe  du monde 1991 lors de sa première participation à la compétition. "Fats" et ses  partenaires avaient notamment battu le pays de Galles (16-13) à la surprise  générale lors de la phase de poules. Ils s'étaient ensuite inclinés en quarts  face à l'Ecosse (28-6).    Cette performance inattendue a été l'exploit fondateur du rugby samoan,  aujourd'hui réputé mondialement.

1991, la victoire à Cardiff

Quatre ans plus tard, les Samoa, avec Fatialofa comme remplaçant, avaient à  nouveau atteint les quarts de finale de la Coupe du monde (défaite 42-14 contre  l'Afrique du Sud). Aucune autre équipe de l'archipel n'a connu depuis une telle  réussite en Coupe du monde. Peter Fatialofa était également un des premiers joueurs samoans évoluant en  Nouvelle-Zélande (à Auckland) à choisir de jouer avec l'équipe nationale de son  pays d'origine. Il a joué à 34 reprises pour le "Manu Samoa" entre 1988 et 1996.

Coupe du Monde de Rugby