Encore des blessés pour les Wallabies

Publié le , modifié le

L'entraîneur de l'équipe d'Australie, Robbie Deans, s'est montré préoccupé par le nombre de blessés dans son équipe après la victoire contre les Etats-Unis (67-5) à Wellington et n'exclut pas d'appeler un joueur supplémentaire pour la suite de la Coupe du monde. "Ca fait beaucoup", a commenté le coach, déjà confronté à plusieurs blessures lors des deux premiers matches des Wallabies.

Les deux centres ont été touchés: le numéro 12, Robert Horne, s'est fracturé une pommette tandis que le deuxième centre, Anthony Fainga'a (commotion) est resté de longues minutes allongé inerte sur la pelouse du Wellington Regional Stadium, avant d'être évacué, juste avant le coup de sifflet final. Le troisième ligne centre Wycliff Palu est sorti à la 57e minute, victime d'une blessure aux ischio-jambiers tandis qu'un autre centre, Pat MacCabe a été victime d'une dislocation de l'épaule. Ces nouvelles blessures s'ajoutent à celles déjà enregistrées lors des deux premières rencontres des Wallabies. Ce qui a conduit l'entraîneur à évoquer la possibilité de faire appel à un joueur supplémentaire.

"C'est possible, il faut d'abord voir ce que disent les médecins avant de prendre ce genre de décision", a dit Robbie Deans. "Les blessures font partie du jeu, bien sûr on préfèrerait éviter ça mais c'est ainsi", a-t-il ajouté. Le deuxième ligne et capitaine James Horwill, touché à une épaule face aux Irlandais, avait été laissé au repos contre les Etats-Unis. L'ailier et buteur James O'Connor, avait déclaré forfait en raison d'une douleur aux ischio-jambiers de la jambe gauche. Et les Wallabies sont toujours privés des services de l'ailier Digby Ioane qui s'est fracturé le pouce de la main droite face à l'Italie (32-6), le 11 septembre.

Coupe du Monde de Rugby