Max Evans Ecosse Six Nations 2011
L'international écossais Max Evans | AFP - IAN MACNICOL

Ecosse, Italie, Samoa et Tonga jouent leur va-tout

Publié le , modifié le

La Coupe du monde va livrer un premier verdict ce week end avec les ultimes matches de poules. L'incertitude règne partout même si certains pays ont fait le plus difficile (Australie, Argentine, France voire l'Angleterre). L'Ecosse, l'Italie, les Samoa et les Tonga sont dos au mur tandis que la Nouvelle-Zélande, elle, est déjà qualifiée. C'est le seul pays dans ce cas.

A l'heure d'aborder la dernière ligne droite de cette éprouvante phase de poules, les équipes fourbissent leurs armes pour fournir un effort décisif pour la qualification en quarts de finale. Hormis les All Blacks, qui ont déjà validé leur billet en faisant le plein de points (15/15), toutes les formations présentes ont quelque chose à défendre ou à aller chercher vendredi, samedi et dimanche. 

Vers un France/Angleterre

Dans la poule A, celle de la France, la donne est limpide. Les Blacks sont assurés de terminer premiers même s'ils venaient à perdre contre le Canada –ce qui constituerait la surprise du siècle. Le XV de France devrait prendre la seconde place à condition de faire le boulot contre les Tonga. Les Bleus n'ont a priori besoin que d'un point pour assurer la qualif mais ils visent un troisième succès en quatre matches. Le Japon, qui a déjà achevé son parcours, se classe dernier (un match nul, trois défaites).

Dans la poule B, l'Ecosse est presque éliminée. Battus par l'Argentine, les hommes d'Andy Robinson doivent impérativement battre l'Angleterre sans lui laisser le point de bonus défensif. Une tâche quasi impossible pour une équipe limitée en puissance. Les Argentins, qui se qualifieront presque à coup sûr en cas de victoire contre la Géorgie, espèrent prendre le bonus offensif (et une surprise écossaise) pour terminer en tête et éviter de croiser le fer avec la Nouvelle-Zélande. La Géorgie, victorieuse de la Roumanie mercredi, évite la dernière place.

Irlande et Galles sans filet

Dans la poule C, tous les scenarios sont possibles. Mais l'Australie, qui affronte la Russie samedi, est quasi certaine de passer. Reste à savoir si l'Irlande conservera sa première place jusqu'au bout. Pour cela, les Verts doivent écarter l'Italie qui cherchera à gagner contre les Celtes pour la première fois depuis 1997. A priori, le premier de cette poule doit affronter le pays de Galles en quarts de finale. Le second est promis à l'Afrique du Sud. Les Etats-Unis terminent devant la Russie (aucun succès).

Dans la poule D enfin, les Springboks semblent suffisamment armés pour repousser la menace incarnée par les Samoa, vendredi. Les îliens n'ont pas le choix. Ils doivent gagner pour espérer sauf improbable exploit d'une (pour l'instant) décevante équipe des Fidji face au pays de Galles. Des Gallois motivés qui savent qu'ils pourraient retrouver l'Irlande en quarts de finale avec des réelles chances d'atteindre le dernier carré. La Namibie (cinq lourdes défaites) n'a fait que passer…

Coupe du Monde de Rugby