Fourie du Preez
Fourie du Preez sera capitaine pour la première fois face à l'Ecosse | MARTIN BUREAU / AFP

Du Preez succède à De Villiers chez les Springboks

Publié le , modifié le

Le demi de mêlée Fourie Du Preez sera capitaine de l'Afrique du Sud pour la première fois de sa carrière pour affronter samedi l'Ecosse dans le groupe B du Mondial-2015. Il prend ainsi la suite de Jean de Villiers, l'habituel capitaine de l'équipe qui a dû faire une croix sur la suite de la compétition en raison d'une fracture à la mâchoire. Il conduira ses troupes qui ont subi trois changements par rapport à la victoire sur les Samoa (46-6).

Bismarck du Plessis remplace Adriaan  Strauss comme talonneur, tandis que Jesse Kriel et Lodewyk De Jager débutent à  la place des blessés Jean De Villiers et Victor Matfield, deux cadres champions du monde en 2007 en France. Ces deux absences sont très importantes pour Heynecke Meyer, le sélectionneur, pour le match le plus important de cette phase de poules. Depuis leur défaite surprise contre le Japon, les Sud-Africains doivent en effet courir après le temps perdu et les points laissés en route. Et trois longueurs devant eux, ce sont les Ecossais, invaincus jusque-là. Bien sûr, le XV du Chardon, malgré des progrès depuis l'arrivée de Vern Cotter à sa tête, n'a plus battu les Bocks depuis 2010 (victoire à Murrayfield 21-17). Dans l'Histoire, sur les 25 duels entre les deux nations, les Ecossais n'ont gagné qu'à cinq reprises, toujours en Ecosse. Méfiance néanmoins pour ce deuxième affrontement en Coupe du monde (le premier a eu lieu en 1999, à Murrayfield).

Ce match sera doublement important pour Fourie du Preez. Le demi de mêlée, lui-aussi sacré champion du monde en 2007, va être capitaine pour la première fois lors de sa 73e sélection, et pour sa 3e Coupe du monde. "C'est un génie du rugby", a assuré Meyer à propos de son demi de mêlée.  "C'est un gars de peu de mots, mais c'est un guerrier. C'est un leader naturel  sur le terrain. C'est sa dernière Coupe du monde et il veut la remporter." Et le sélectionneur sait que la rencontre ne sera pas facile à gérer: "Ce n'est pas facile de perdre Jean et Victor, mais j'ai confiance en  Fourie", a assuré Meyer. "Je l'entraîne depuis qu'il a 19 ans et même à  l'époque, j'étais étonné de ses connaissances sur le rugby. Les joueurs le respectent. Son leadership est naturel et il sait comment  gagner. Il sait ce qu'il faut faire sur le terrain, il sait ce que je veux, il  prend les bonnes décisions. Je sais que c'est le bon choix."

Le XV sud-africain

Le Roux - Pietersen, Kriel, De Allende, Habana - (o) Pollard, (m) Du Preez  (cap.) - Burger, Vermeulen, Louw - De Jager, Etzebeth - J. Du Plessis, B. Du  Plessis, Mtawarira
Remplaçants: Strauss, Nyakane, Malherbe, Du Toit, Alberts, Pienaar, Lambie,  Serfontein

Coupe du Monde de Rugby