Lors de France - Nouvelle-Zélande, en quarts de finale de la Coupe du monde 2015, à Cardiff.
Lors de France - Nouvelle-Zélande, en quarts de finale de la Coupe du monde 2015, à Cardiff. | AFP

Du 4 février 2012 au 17 octobre 2015, le XV de France a connu une lente agonie

Publié le , modifié le

La déroute subie face à la Nouvelle-Zélande samedi soir (62-13) était en quelque sorte prévisible. Elle vient parachever quatre années de déclin pour les Bleus de Philippe Saint-André. Chronologie en dix dates d’une descente aux enfers progressive, initiée face à l'Italie, lors du Tournoi des VI nations 2012, et conclue à Cardiff, en quarts de finale de la Coupe du monde 2015.

4 FÉVRIER 2012

Le manager Philippe Saint-André dirige sa première rencontre, face à l'Italie, dans le Tournoi des VI nations, et l'emporte 30 à 12. Le XV de France, qui a profité de la compétition pour offrir un dernier tour de piste aux finalistes du dernier Mondial, terminera quatrième.

17 NOVEMBRE 2012

Le moral est au beau fixe pour les Bleus, qui s'offrent ce soir-là l'Argentine (39-22) à Lille, une semaine après avoir laminé l'Australie (33-6). Avec une charnière mêlant jeunesse et expérience (Machenaud - Michalak) et quelques révélation (Fofana, Dulin, Maestri), les Bleus terminent les tests de novembre invaincus et abordent le prochain Tournoi avec de solides espoirs.

3 FÉVRIER 2013

C'est la douche froide et le début des problèmes. A Rome, pour son entrée en lice dans le Tournoi, le XV de France est humilié 23 à 18 par l'Italie. A posteriori, l'encadrement reconnaîtra s'être trompé en imposant des charges de travail trop importantes aux joueurs. Les Bleus ne s'en relèveront pas et termineront derniers de ce Tournoi, une première depuis le passage à six nations en 2000.

9 NOVEMBRE 2013

Les Bleus sont décidément plongés dans une année noire. Au Stade de France, ils enchaînent une quatrième défaite en quatre matches face aux All Blacks, sans démériter (26-18) toutefois. Après une tournée aux antipodes infructueuses sur le plan des résultats, le XV de France est en panne totale de confiance et terminera l'année sur un bilan très médiocre (8 défaites, 2 victoires, un nul).

1er FÉVRIER 2014

Enfin un petit rayon de soleil. Au terme d'un scénario renversant et d'un essai du jeune Gaël Fickou à deux minutes de la fin, les  Bleus battent l'Angleterre au Stade de France (26-24) et retrouvent temporairement le sourire. Feu de paille, toutefois, puisqu'ils termineront 4es d'un Tournoi encore marqué par de vives tensions entre les clubs et le XV de France sur la mise à disposition des internationaux.

21 JUIN 2014

On touche le fond. A Sydney, sans combattre, les Bleus sont balayés par l'Australie (39-13) et repartent encore bredouilles de leur tournée d'été. Très déçus, marqués, le manager Philippe Saint-André et ses adjoints, Yannick Bru (avants) et Patrice Lagisquet (arrières), s'interrogent sur leur avenir et sur le cap à donner pour espérer encore un redressement. Durant  l'été, la Fédération (FFR), jusque-là d'un mutisme confondant, délègue son vice-président Serge Blanco au chevet des Bleus, brouillant les cartes sur la répartition des rôles dans l'encadrement.

21 SEPTEMBRE 2014

Nouvelle donne. Fruit d'une réflexion estivale, Saint-André décide de rebattre les cartes et convoque pour un stage de préparation aux tests de novembre plusieurs nouvelles têtes, comme les demis de mêlée Sébastien Tillous-Borde et Rory Kockott ou encore l'ailier Teddy Thomas, le troisième ligne Charles Ollivon. L'idée est de "remettre de la concurrence" et d’éviter que certains cadres, qui ont déçu en Australie, s'installent dans le  confort.

1er MARS 2015

Coup de gueule. Saint-André est ulcéré. Ses joueurs viennent encore de livrer face au pays de Galles (défaite 20-13) une partie terne, jouant petits bras et ne parvenant décidément pas à "se lâcher" comme les y exhortent les entraîneurs. Remonté, PSA s'épanche devant la presse comme  jamais, épinglant notamment le comportement de "starlettes" de certains. "S'ils trouvent que le niveau international est trop dur, ils ont mon téléphone."

21 MARS 2015

Un peu d'élan quand même. Trois semaines après le recadrage de Saint-André, le XV de France achève son Tournoi par un match déroutant à Twickenham face à l'Angleterre. Les Bleus s'inclinent 55 à 35 en envoyant du jeu "de partout" et montrent des progrès encourageants, malgré une nouvelle 4e place au classement final.

22 AOÛT 2015

La Coupe du monde est lancée. Après sept semaines de réglages, le XV de France rentre par anticipation dans la Coupe du monde en s'offrant l'Angleterre (25-20) en match de préparation. Ce succès permet de dégager une ossature et d'enclencher une inédite série (sous Saint-André) de cinq victoires d'affilée. Qui s'achèvera par un revers face à l'Irlande (24-9), puis par le coup fatal porté par les All Blacks le 17 octobre (62-13).

AFP

Coupe du Monde de Rugby