Coupe du monde 2017 dames - La France retrouve l'Irlande

Coupe du monde 2017 dames - La France retrouve l'Irlande

Publié le , modifié le

Le XV de France dames a été versé pour la Coupe du monde 2017 (9-26 août) dans la poule de l'Irlande, pays organisateur qu'il avait battu pour la troisième place lors de la précédente édition, en 2014 en France, d'après le tirage au sort effectué mercredi à Dublin. Dans la poule C, les Bleues seront aussi opposées à l'Australie, éliminée en poules en 2014, ainsi qu'au premier du tournoi de qualification Asie/Océanie qui réunira les Fidji, le Japon et Hongkong du 9 au 17 décembre à Hongkong.

Le premier de chacune des trois poules ainsi que le meilleur deuxième seront qualifiés pour les demi-finales. Les Françaises, entraînées par l'ancien international Jean-Michel Gonzalez, affrontent mercredi soir au Stoop de Twickenham (20h45) l'Angleterre, championne du monde en titre, pour leur premier match de la saison.

Le tirage au sort

Poule A: Canada, Nouvelle-Zélande, pays de Galles, et Fidji, Japon ou Hongkong
Poule B: Angleterre (tenant du titre), Etats-Unis, Italie, et Ecosse ou Espagne
Poule C: France, Irlande, Australie, et Fidji, Japon ou Hongkong

Réactions

Jean-Michel Gonzalez (entraîneur de France Féminines) :"Notre pourle est relevée mais bien équilibrée. On jouera l'Irlande, pays hôte de la compétition, les joueuses seront forcément très motivées pour remporter le titre chez elle et l'Australie, qui pourra compter sur les joueuses qui se sont illustrées lors des derniers Jeux Olympiques. Sans oublier le pays qualifié de la zone Asie-Océanie dont le niveau sera également élevé.

Gaëlle Mignon (capitaine de France féminines):"Ce n'est pas le tirage le plus facile mais nous savons que pour remporter la Coupe du Monde, il nous faudra affronter et dominer des adversaires de très haut niveau. Nous travaillons dur pour cela et avons désormais une source de motivation supplémentaire pour être encore plus rugoureuses et exigeantes envers nous-mêmes d'ici cette Coupe du Monde... que nous attendons désormais avec encore plus d'imatience".

francetv sport @francetvsport