Vern Cotter
Vern Cotter, le sélectionneur du XV du Chardon | Photo Jean Marie Hervio / Regamedia / DPPI

Cotter : "Je ne dirais pas que c'est convaincant"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de l'Ecosse, Vern Cotter, ne s'est pas montré très enthousiaste après la prestation de ses troupes, ce mercredi, à Gloucester. Pourtant, pour leur premier match de la compétition, les Ecossais se sont imposés 45 à 10 face au Japon et, avec 5 essais au compteur, ont empoché le bonus offensif. Cotter estime toutefois que cela n'a pas été "convaincant" et espère donc mieux pour le prochain match du XV du Chardon. Ce sera dimanche 27 septembre face aux Etats-Unis.

Comment évaluez-vous le premier match de votre équipe ?

Vern Cotter : "Je ne dirais pas que c'est convaincant. Nous avons réussi à marquer des  points en seconde période mais nous n'avons qu'échangé les coups en première  période. En seconde période, nous avons réussi à franchir la ligne et à  accrocher le bonus. Nous sommes contents de ça. Le Japon est une bonne équipe,  ils bougent bien le ballon et changent leurs angles d'attaque. Nous sommes  contents d'avoir une victoire au compteur car nous avions la pression. Mais  Greg (Laidlaw, le capitaine) et l'équipe ont réussi à garder leur calme pour  aller chercher la victoire."    

Comment avez-vous trouvé le Japon ?

V.C. : "Nous les observons depuis deux mois et demi et nous n'avons pas été  surpris par leur ténacité et leur motivation. Ils ont cette Coupe du monde  comme objectif depuis longtemps et cela s'est vu contre les Springboks. Je  crois que nous avons bien débuté mais ils ont constamment réussi à nous  maintenir sous pression. Nous allons regarder ça de plus près car nous ne  voulons pas que les équipes puissent revenir au score quand nous sommes devant.  Le Japon est une bonne équipe, très rapide et agile sur ses appuis. Nous les  avons arrêté quatre ou cinq fois à quelques mètres de notre ligne. Ca c'était  satisfaisant."

Vous n'avez maintenant que quatre jours avant votre prochain match  contre les Etats-Unis... 

V.C. : "Nous allons soigner quelques bobos. Je crois que c'est dur de rejouer  si vite. Et nous allons connaître contre les Etats-Unis, une équipe très  physique, la même difficulté que le Japon. Mais nous avons 31 joueurs en forme  et j'ai déjà dit que j'allais tous les utiliser pendant cette Coupe du monde."

AFP

Coupe du Monde de Rugby