Vincent Clerc à l'entraînement
Vincent Clerc à l'entraînement | AFP - FRANCK FIFE

Clerc : "Si on perd, on sera à la maison lundi..."

Publié le , modifié le

Une nouvelle compétition commence avec les quarts de finale de la Coupe du monde. Vincent Clerc veut faire table rase du premier moyen des français pour se relancer dès samedi contre les Anglais. L'ailier des Bleus veut "prolonger" l'aventure. Mais pour y arriver, il estime qu'il faut "maîtriser les fondamentaux et après, le jeu viendra tout seul." Face aux Anglais, "c'est dans la discipline et dans le combat que ce match va sans doute se jouer." Les clés sont là...

Q: Samedi, le XV de France n'a plus aucun droit à l'erreur...
Vincent Clerc: "Plus que jamais. On est prévenu, on sait que lundi, on sera à la maison si on perd. Ce serait la fin d'une aventure qui se terminerait de façon très moyenne. On a envie de prolonger ça, on reste ambitieux. On se dit que la vraie Coupe du monde démarre maintenant pour tout le monde, tout est redistribué. Si on passe ce cap des Anglais, on poursuivra l'aventure et on pourra essayer d'aller chercher quelque chose de fabuleux. On a mis les ingrédients qu'il fallait sur ce début de semaine pour bien bosser, faire des choses cohérentes et simples. On espère que cela débouchera sur une bonne partie."

Q: Les Français ont beaucoup insisté toute la semaine sur les fondamentaux.
VC: "Je pense que tous les matches sont comme ça. Quand on voit le rugby du début de la Coupe du monde, il y a eu beaucoup de choses simples mais beaucoup d'engagement. Les équipes qui ont fait subir leurs adversaires, comme l'Irlande, le pays de Galles ou encore l'Afrique du Sud, ont été très bonnes dans les rucks, les ont fait reculer, se sont créé des espaces et ont joué simplement. Elles ont joué de façon très simple mais elles l'ont très bien fait. C'est là-dessus que l'on s'est trompé face aux Tongiens alors que c'est quelque chose que l'on avait très bien fait en début de match contre les Blacks. Il faut aller vers ça, effectivement: maîtriser les fondamentaux et après, le jeu viendra tout seul. Mais c'est dans la discipline et dans le combat que ce match va sans doute se jouer."

Q: Les Anglais ont-ils encore la capacité de faire sortir les Français de leurs gonds, comme par le passé ?
VC: "On s'attend à beaucoup d'agressivité, beaucoup de combat. Après, ce sera le plus solide dans sa tête et celui qui dominera le match qui fera sûrement dégoupiller l'autre. Il faudra être très serein. Il nous est trop souvent arrivé dans le passé de paniquer ou de dégoupiller alors que l'on était soit mené de peu, soit que l'on menait de peu. Il faudra faire preuve de sérénité dans les deux cas, ne jamais lâcher et rester constant."

Propos recueillis en conférence de presse

AFP

Coupe du Monde de Rugby