Vincent Clerc - Canada
Vincent Clerc (France) | AFP - FRANCK FIFE

Clerc: "on aime bien la difficulté"

Publié le , modifié le

Le XV de France, qui "aime bien la difficulté", doit réaliser "le meilleur match de sa vie" et "un cent pour cent dans tous les domaines" pour espérer battre la Nouvelle-Zélande dimanche à Auckland en finale du Mondial 2011, estime l'ailier Vincent Clerc. "Perdre avec les honneurs ou sans les honneurs, c'est perdre. Peu importe: ce qu'on veut, c'est gagner. Si une équipe est meilleure sur un match, elle gagne, un point, c'est tout. Il ne faut pas avoir de regrets".

Les All Blacks sont-ils meilleurs que les Français ?
Vincent Clerc: Je crois qu'ils sont meilleurs que tout le monde, clairement. A chaque édition de Coupe du Monde, c'est pareil. Ils ont sûrement la meilleure équipe du monde. Ils ont prouvé qu'ils étaient les plus réguliers. Ils sont au niveau où on les attendait. Après, sur un match, des équipes peuvent être meilleures qu'eux et c'est cela qu'il faut viser. Battre les All Blacks, c'est faire le meilleur match de sa vie, faire un cent pour cent dans tous les domaines.

La France peut-elle se contenter d'une défaite honorable ?
VC: Perdre avec les honneurs ou sans les honneurs, c'est perdre. Peu importe: ce qu'on veut, c'est gagner. Si une équipe est meilleure sur un match, elle gagne, un point, c'est tout. Ce qu'il faut, c'est ne pas avoir de regrets, tout donner et se donner la possibilité de gagner. On sait qu'on ne se retrouvera probablement jamais en finale de Coupe du Monde et on ne peut pas se permettre d'avoir des regrets.

Pourquoi la France a-t-elle à plusieurs reprises réussi à battre les All Blacks en Coupe du Monde ?
VC: Je crois qu'on aime bien la difficulté. C'est là où on arrive à se sublimer et à aller chercher le meilleur de nous-mêmes. On a besoin de croire en l'impossible et souvent, contre les Blacks, ce sont souvent ces circonstances-là. On les voit vainqueurs, on nous met souvent... pas plus bas que terre, mais perdants. Ce qui est souvent logique. Du coup, on arrive à aller chercher le meilleur sur un match. C'est une qualité et un défaut français. Ca ne s'est jamais joué à grand chose mais on a souvent réussi à faire des matches parfaits pour les battre. On sait qu'on n'a pas le choix si on veut gagner et écrire l'histoire du rugby français.

AFP

Coupe du Monde de Rugby