Luke Charteris (pays de Galles) face à l'Australie
Luke Charteris, un guerrier au service du pays de Galles | AFP

Charteris confiant avant pays de Galles-Afrique du Sud

Publié le , modifié le

Survivant de la "poule de la mort", le pays de Galles ne sera pas favori samedi face à l'Afrique du Sud en quart de finale de la Coupe du monde, mais le 2e ligne Luke Charteris a une idée pour atteindre les demi-finales.

On dit que les affaires sérieuses commencent en quart de finale  mais pour vous, cela fait un moment déjà que vous êtes dedans ?
Luke Charteris: "Oui et on est content d'être là. Là, cela va devenir plus fort  avec les Sud-Africains qui sont très forts. Leurs avants sont pour moi les  meilleurs dans ce Tournoi. Ce sera très dur pour nous mais on a de la confiance  car on a gagné le dernier match (12-6) contre eux à Cardiff et avant cela, en  Afrique du Sud en 2014, on avait joué deux Tests et le deuxième avait été très  serré, on avait perdu au tout dernier moment (31-30). On a vu leur match contre  le Japon, c'était un bon match et une belle victoire des Japonais. On a vu  certaines choses que l'on pourra peut-être reproduire samedi. Mais on a aussi  vu les Sud-Africains contre l'Écosse et les Samoa, et c'est vrai qu'ils sont  puissants aussi".
   
L'Australie (défaite 15-6) a-t-elle été une bonne répétition pour vous ?  
LC: "Oui je crois, pour les avants en tout cas car l'Australie était très  forte sur les mêlées et les touches alors que nos mêlées contre l'Angleterre et  les Fidji n'avaient pas été les meilleures. On a fait beaucoup de travail ces  trois dernières semaines pour y remédier. Ça a été difficile contre l'Australie  et on devra probablement hausser notre niveau de jeu contre l'Afrique du Sud en  changeant deux trois petites choses et si on fait ça, on peut gagner. En face  samedi, les deuxième ligne (Eben) Etzebeth et (Lod) De Jager sont très forts  tous les deux. Victor Matfield ne joue pas, c'est un très bon qui le remplace.  Ils sont jeunes, ce sera très dur pour nous en touche et en mêlée".
   
Avoir eu autant de blessés depuis le début de la compétition vous  donne-t-il une force supplémentaire dans le groupe ? 
LC: "Tout à fait. Depuis le début, on a cinq ou six joueurs forfaits qui ont  été remplacés, puis deux autres (Leigh Halfpnny et Rhys Webb) juste avant le  Tournoi. Donc pour une équipe comme nous, dans un pays où il n'y a pas beaucoup  de joueurs, c'est dur. Mais les remplaçants qui sont venus ont été excellents,  j'ai confiance dans ces nouveaux joueurs".

AFP

Coupe du Monde de Rugby