Bryan Habana
L'ailier Bryan Habana, meilleur marqueur d'essais sud-africains et recordman d'essais en Coupe du monde avec Jonah Lomu (15) | AFP - GLYN KIRK

Bryan Habana égale Lomu grâce à l'humiliation des Boks aux dépens des USA

Publié le , modifié le

Arrivés à la mi-temps avec un avantage net mais pas trop important (14-0), les Sud-Africains ont ensuite accéléré et fait exploser les Etats-Unis, qui finissent avec un zéro pointé (64-0). En revanche en inscrivant trois essais dans cette rencontre, l'ailier du RCT Bryan Habana a égalé le record de Jonah Lomu. Pour sa troisième Coupe du monde, le Springbok a inscrit son 15e essai, soit autant que le All Black en deux Coupes du monde. Il a inscrit 64 essais sous le maillot sud-africain, soit autant que l'Australien David Campese. L'Afrique du Sud est assurée de finir première de ce groupe B, et jouera en quarts de finale le 2e du groupe de la mort, le vaincu du match Australie-Galles.

Ce ne sont pas les essais les plus difficiles de sa carrière. Un coup de pied à suivre de du Preez à l'extrême limite du hors jeu (même l'assistance vidéo n'a pas permis à l'arbitre de se faire une idée précise) à la 42e minute, une offrande de De Allende qui avait encore transpercé le rideau défensif américain dans son axe après une touche à la 59e, et enfin un ballon abandonné au sol qu'il a récupéré à la 61e, Bryan Habana est allé trois fois dans l'en-but. Trois essais, c'est justement ce qui lui manquait avant ce match pour revenir à la hauteur du recordman des essais en Coupe du monde, le légendaire Jonah Lomu. En deux Coupes du monde, l'ailier all Black avait inscrit quinze essais. En trois, le Sud-Africain en a inscrit autant. Et ce n'est pas fini, puisque les Springboks joueront leur quarts de finale. Mais l'ailier de Toulon aurait pu dépasser Lomu s'il était parvenu à contrôler un ballon dans l'en-but quelques minutes après le troisième.

Il faut bien dire que, malgré la belle résistance des Américains en première période, c'était bien le seul intérêt de cette rencontre. Pourtant, à la mi-temps, le score n'était que de (14-0). Mais au retour des vestiaires, une avalanche d'essais s'est abattue sur les Américains, dominés devant et pris de vitesse derrière. Dix essais inscrits et le premier fanny de cette Coupe du monde, tel est le bilan chiffré de cette rencontre.

Qu'il semble bien loin ce premier match des Springboks dans cette Coupe du monde, et cette humiliante défaite contre le Japon (34-32). Tous les voyants sont au vert pour les hommes de Meyer, et pour leur ailier star, Bryan Habana, qui a bien profité de la faiblesse défensive en deuxième période des USA et des mouvements qui avaient toujours tendance à se finir sur son aile. A 32 ans, il a encore au moins un match pour dépasser Jonah Lomu et devenir seul recordman d'essais en Coupe du monde. Ce sera peut-être pour sa 115e sélection, soit face aux Australiens, soit contre les Gallois. Ce sera une toute autre paire de manche.

Coupe du Monde de Rugby