Graham Henry (Nouvelle-Zélande)
L'entraîneur néo-zélandais Graham Henry | AFP - WILLIAM WEST

Blessures au bon moment chez les Blacks

Publié le , modifié le

Pour son deuxième match de la Coupe du monde contre le Japon, l'équipe de Nouvelle-Zélande devra se passer de 3 cadres. Touché au dos, l'ouvreur Daniel carter a été rejoint par son capitaine Richie Mccaw, qui fêtera sa 100e sélection contre la France, et par l'arrière Mils Muliaina, pour sa 99e cape. Les deux hommes sont touchés respectivement au mollet et aux ischio-jambiers. Une mise au repos bien à propos avant de jouer les Bleus. Mais Graham Henry s'en défend.

"C'était vraiment une mauvaise journée sur le front des blessures, mais la bonne nouvelle est qu'aucune n'est grave". Les Néo-Zélandais ont été contraints de faire monter au front leur médecin, Deb Robinson, pour nier les rumeurs de "blessures tactiques" au sujet de Richie McCaw et de Mils Muliaina. "Ce n'est pas le cas", a répondu Graham Henry, le sélectionneur, aux journalistes qui évoquaient cette hypothèse. "C'est ridicule, mais je dois répondre à cette question parce qu'elle a été posée. Il n'y a absolument rien de vrai là-dedans". Et d'affirmer: "C'était vraiment une mauvaise journée sur le front des blessures, mais la bonne nouvelle est qu'aucune n'est grave. Mais les blessures sont une chose que nous avons tous à traiter. Nous avons des joueurs polyvalents et notamment Isaia (Toeava) capable de jouer au poste d'arrière".

Evidemment, pour un All Black, et encore plus lors de la Coupe du monde organisée à domicile et après un match parfois un peu poussif contre les Tonga, il serait mal vu de faire l'impasse sur le Japon, entraîné par l'ancienne idole du pays, John Kirwan. Même pour bien préparer le match de gala et décisif contre l'équipe de France. "Il y aurait un risque de nouvelle blessure pour ces joueurs si nous les laissions jouer, donc nous les avons retirés de la liste", a ajouté le médecin. "Nous allons désormais nous concentrer sur leur rétablissement avec l'objectif de les remettre sur pied pour l'entraînement de la semaine prochaine en vue de préparer le match contre la France". L'ailier Israel Dagg étant également à l'infirmerie, Graham Henry a beaucoup changé dans sa formation de départ. Même Sonny Bill Williams a été placé sur le banc, avec des perspectives nouvelles: "Les deux centres dont nous disposons, (Conrad) Smith et (Ma'a) Nonu ont joué de nombreux matches ensemble et jouent très bien avec les All Blacks (...). Il (Williams) pourrait se faire une place ou bien saisir une occasion à un autre poste", a glissé le sélectionneur. A l'aile ou bien encore à l'arrière, la tentation d'essayer l'ancien toulonnais à un poste inhabituel pourrait aboutir face aux Japonais. 

Contre la France, Richie McCaw deviendra ainsi, s'il est remis, le premier joueur néo-zélandais à franchir la barre des 100 sélections, suivi de près par Mils Muliaina, si ce dernier suit également le chemin d'un prompt rétablissement, avec 99e cape.

Coupe du Monde de Rugby