Aurélien Rougerie effectuera sa première sélection en tant que capitaine
Aurélien Rougerie a été désigné capitaine du Quinze de France pour la première fois | AFP - FRANCK FIFE

Avec Rougerie malgré tout

Publié le , modifié le

Malgré la défaite face aux îles Tonga, Marc Lièvremont a décidé de rester fidèle à son groupe. Seuls deux changements ont été opérés dans le XV de départ avant d'affronter l'Angleterre, en quart de finale samedi à Auckland (9h30 heure française), avec les retours de Nicolas Mas et d'Imanol Harinordoquy. La charnière Yachvili - Parra a été reconduite. Aurélien Rougerie est maintenu dans le groupe malgré son entorse acromio-claviculaire de l'épaule droite.

Il avait annoncé vouloir rester fidèle à son groupe. Il a tenu promesse. Lundi, Marc Lièvremont, le sélectionneur de l'équipe de France, a révélé son groupe avant d'affronter l'Angleterre, samedi à l'Eden Park Auckland, en quart de finale de la Coupe du monde. Peu de changements dans le XV de départ, hormis les retours du pilier Nicolas Mas et du troisième ligne Imanol Harinordoquy. Mas, qui avait manqué les trois derniers matcbs suite à une blessure aux  ischio-jambiers revient à la place de Luc Ducalcon.Harinordoquy remplace quant à lui Raphaël Lakafia au centre de la  troisième ligne. Bonne nouvelle pour les Bleus, Aurélien Rougerie fait partie du groupe malgré sa blessure samedi dernier à l'épaule. "On craignait une grosse acromio mais ce n'est pas le cas. Il doit pouvoir  reprendre l'entraînement dans le courant de la semaine", a justifié Lièvremont.

Mais avec cette liste, Marc Lièvremont a surtout confirmé sa confiance en sa charnière composée de Dimitri Yachvili et Morgan Parra malgré l'absence de résultat sur le terrainFrançois Trinh-Duc débutera une fois de plus la rencontre sur le banc. Trinh-Duc est maintenu sur le banc des remplaçants. "Malgré les qualités de François qui sont grandes à ce poste, j'ai bien  aimé l'implication de Morgan, j'ai bien aimé son entente avec Dimitri  Yachvili", a expliqué Lièvremont. "Morgan est un compétiteur. Il m'a semblé qu'une dynamique s'est installée,  qui ne s'est certes pas encore concrétisée sur le terrain, ou trop  ponctuellement contre la Nouvelle-Zélande, et que je souhaitais prolonger", a  poursuivi l'entraîneur français.

Il faudra que cette dynamique se retrouve rapidement samedi en quart de finale contre l'Angleterre. En effet, le XV de la Rose a fait de l'équipe de France son meilleur ennemi en l'éliminant de la compétition à deux reprises en demi-finale (2003 et 2007). Aux Bleus de prendre leur revanche.

Composition du XV de France : 

Médard (Stade Toulousain) - Clerc (Stade Toulousain), Rougerie  (Clermont),  Mermoz (Perpignan), Palisson (Toulon) - (o) Parra (Clermont), (m) Yachvili  (Biarritz) - Bonnaire (Clermont), Harinordoquy (Biarritz), Dusautoir (Stade  Toulousain, cap.) - Nallet (Racing-Métro), Papé (Stade Français) - Mas  (Perpignan), Servat (Stade Toulousain), Poux (Stade Toulousain).
Remplaçants: Szarzewski (Stade Français), Barcella (Biarritz), Pierre  (Clermont), Picamoles (Stade Toulousain), Trinh-Duc (Montpellier), Marty  (Perpignan), Heymans (Stade Toulousain)

Coupe du Monde de Rugby