Morgan Parra et Francois Trinh-Duc
Francois Trinh-Duc et Morgan Parra | FRANCK FIFE / AFP

Angleterre-France : Parra/Trinh-Duc à la charnière, Dulin à l'aile

Publié le , modifié le

Pour le 100e Crunch de l'histoire (samedi à 21h00, en direct sur France 2), Philippe Saint-André a décidé, comme attendu, de reformer la charnière Morgan Parra / François Trinh-Duc et de glisser Brice Dulin à l'aile. La troisième ligne (Yannick Nyanga, Fulgence Ouedraogo, Louis Picamoles) sera inédite, tout comme la paire Alexandre Dumoulin / Rémi Lamerat au centre.

A un mois de la Coupe du Monde, Philippe Saint-André continue de faire des tests. Pour le déplacement très attendu à Twickenham, samedi (21h00), le sélectionneur a ainsi décidé d'associer, pour la 21e fois certes, mais la première depuis plus de deux ans, François Trinh-Duc et Morgan Parra. Les deux hommes n'avaient plus formé la charnière tricolore depuis le 23 février 2013, et un Angleterre-France, déjà. "Ils ont quand même l'habitude de jouer ensemble, ils ont des repères, de l'expérience. A eux de guider le jeu sans se mettre plus de pression que cela", a déclaré le sélectionneur en précisant que Parra serait le buteur attitré.

Ce n'est pas le seul pari de "PSA" pour le 100e Crunch de l'histoire. Le sélectionneur va ainsi lancer dans le grand bain une paire de centres inexpérimentés, Rémi Lamerat et Alexandre Dumoulin (moins de dix capes à eux deux). "Rémi est en grande forme", a souligné Saint-André. "Avec Dumoulin, c'est une paire qui peut être très complémentaire. A eux de s'investir et de jouer sans plus de pression."

Vidéo : Le Crunch, une rivalité de plus d'un siècle 

Szarzewski capitaine

Scott Spedding étant maintenu à l'arrière, Brice Dulin, arrière de formation, se voit titularisé à l'aile en l'absence de Yoann Huget. "Au niveau international, il y a beaucoup de 15 qui jouent à l'aile, comme Ben Smith en Nouvelle-Zélande, s'est justifié PSA. C'est une solution que j'avais envie de tenter, ça fait 15 jours-3 semaines que l'on joue dans cette configuration-là". La troisième ligne (les deux flankers Yannick Nyanga et Fulgence Ouedraogo, et le perforant Louis Picamoles) symbolise elle une véritable rupture avec le Tournoi des VI Nations : Saint-André veut désormais un groupe qui impose son rythme, porte le ballon et va de l'avant. 

Impressionnant en préparation, Dimitri Szarzewski confirme lui son retour en force en étant désigné capitaine en l'absence de Thierry Dusautoir, blessé. "Dimitri va porter le maillot avec le coq pour la 80e fois, il a l'habitude d'être capitaine au Racing 92, il donne toujours 150 % et c'est un des leaders de ce groupe", a loué PSA.

Après la rencontre à Twickenham samedi, le XV de France affrontera une nouvelle fois l'Angleterre, le 22 août au Stade de France. A l'issue de ce second match amical, Saint-André réduira son groupe de 36 à 31 joueurs. 

Coupe du Monde de Rugby