Ibrahimovic et Messi
Ibrahimovic et Messi, sous le maillot barcelonais | AFP - LLUIS GENE

Zlatan-Messi, retrouvailles amicales

Publié le , modifié le

En plus de France-Allemagne, plusieurs belles affiches se déroulent ce mercredi soir lors des matches amicaux. Coéquipiers pendant deux ans à Barcelone, Zlatan Ibrahimovic et Lionel Messi se retrouvent dans un match de gala entre la Suède et l'Argentine. A Wembley, le Brésilien Lucas n'a pas eu un long voyage depuis Paris pour venir défier Wayne Rooney et l'Angleterre, pour le premier match de la nouvelle ère Luiz Felipe Scolari.

Outre le transfert de David Beckham à Paris, Lionel Messi et Zlatan Ibrahimovic sont les deux joueurs qui agitent le plus la planète football depuis le début de la saison. L'Argentin, avec ses 50 buts depuis le début de la saison toutes compétitions confondues et aussi son record mythique de 91 réalisations sur l'année 2012, le Suédois, ses 28 buts et surtout avec ses chefs d'oeuvre, notamment contre l'Angleterre en amical. 

Ce soir, ils seront face à face, avec leur maillot national respectif. Après avoir été coéquipiers deux années à Barcelone, ils s'étaient joués en Ligue des Champions, lors des deux saisons passées par le Suédois sous le maillot de l'AC Milan, mais aussi en match amical préparatoire à cette saison, sous le maillot du PSG. Très utilisé depuis le début de la saison, l'attaquant parisien pourrait bien être ménagé pour cet affrontement de prestige. Mais il aura à coeur de défier la star mondiale argentine, qu'il avait bien égratignée après son départ de Barcelone, sur fond de divorce et de tensions avec Pep Guardiola, alors entraîneur du Barça. 

Le retour de la vieille garde brésilienne: Scolari, Parreira, Ronaldinho, Fred

Mais cette soirée de matches amicaux sera surtout marquée par le retour de Luiz Felipe Scolari à la tête de la sélection brésilienne. Champion du monde en 2002 avec la Seleçao, le technicien est revenu aux affaires, à quelques mois de la Coupe des Confédérations au Brésil et à un an et demi de la Coupe du monde 2014. Il a remplacé Mano Menezes, coupable de n'avoir gagné que 21 matches sur 40, avec des revers médiatiques contre la France, l'Allemagne ou l'Argentine. Du coup, les Sud-Américains sont tombés au 18e rang de la FIFA, soit sa plus mauvaise position de l'histoire. Pour remonter la pente, on a fait appel à l'expérience: Scolari, sacré en 2002, avec pour adjoint Carlos Alberto Parreira, champion du monde en 1994. "C'est un nouveau projet et avec le peu de temps dont nous disposons c'est  bien d'avoir des gens de ce niveau et de cette expérience", a estimé le latéral  du FC Barcelone Dani Alves. Les anciens ne sont pas limités au banc, puisque Ronaldinho, après une année sans sélection, a fait son reotur à 32 ans, comme Julio Cesar, l'ancien Lyonnais Fred, ou Luis Fabiano. Ils viennent tous prendre place aux côtés de la nouvelle génération Oscar, Lucas, Hulk, David Luiz. 

Le programme complet

France-Allemagne
Pays-Bas-Italie
Angleterre-Brésil
Suède-Argentine
Espagne-Uruguay
Belgique-Slovaquie
Pays de Galles-Autriche
Turquie-République tchèque
Grèce-Suisse
Ecosse-Estonie
République d'Irlande-Pologne
Israël-Finlande
Japon-Lettonie
Norvège-Ukraine
Malte-Irlande du Nord
Azerbaïdjan-Liechtenstein
Portugal-Equateur
Croatie-République de Corée
Hongrie-Belarus
Slovénie-Bosnie-Herzégovine
Moldavie-Kazakhstan
Macédoine-Danemark
Albanie-Géorgie
Islande-Russie
Roumanie-Australie
Chypre-Serbie

Vidéo: Ibrahimovic admire Messi (VO)

Voir la video