Zlatan Ibrahimovic
Zlatan Ibrahimovic au stade Allianz Riviera de Nice, après le match Suède - Belgique le 22 juin 2016. | VINCENZO PINTO / AFP

Zlatan Ibrahimovic ne jouera pas le Mondial 2018 avec la Suède

Publié le , modifié le

Alors que les rumeurs bruissaient sur un possible retour en équipe nationale de Zlatan Ibrahimovic pour la Coupe du monde 2018, le suspense a pris fin ce jeudi. La Fédération suédoise a ainsi indiqué que l'ancienne star, désormais à Los Angeles, a confirmé qu'il ne sortirait pas de sa retraite internationale: "J'ai parlé à Zlatan mardi. Il m'a dit qu'il n'avait pas changé d'avis sur l'équipe nationale: c'est non", a indiqué Lars Richt, directeur national. Il ne fera donc pas partie du voyage en Russie cet été.

Qualifié d'extrême justesse pour la Coupe du monde grâce à un barrage remporté de haute lutte contre l'Italie, la Suède était dans l'attente. Depuis plusieurs semaines, la possibilité de voir Zlatan Ibrahimovic quitter sa retraite internationale était de plus en plus évoquée. Plutôt très à son aise depuis son arrivée dans la franchise américaine de Los Angeles Galaxy, l'ancien buteur du PSG âgé de 36 ans pouvait rendre service pour la prochaine Coupe du monde. Ou au contraire desservir un collectif qui avait su gagner son billet pour la Russie sans lui. "L'équipe nationale me manque", avait-il confié début mars. "Si je veux (revenir), je le fais. Je veux sentir que je suis capable d'offrir une bonne prestation", avait-il ajouté avec son assurance habituelle.

Après l'Euro 2016, il avait décidé de refermer la page de l'équipe nationale, sur une phase finale conclue sans le moindre but personnel et avec une élimination dès la phase de poules de la Suède sans la moindre victoire. Il ne la rouvrira finalement pas en 2018. La Fédération suédoise l'a annoncé via un communiqué où le directeur national indique avoir échangé avec le joueur, qui a confirmé qu'il ne reviendrait pas. Il restera donc bloqué à 116 sélections, et ses 62 réalisations qui en font le meilleur buteur de l'histoire de la sélection.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze