Raymond Domenech portrait sourire 05 2010
Raymond Domenech a sa liste | AFP - Franck Fife

Voilà les 23 Bleus

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'équipe de France, Raymond Domenech, a annoncé lundi soir que les 23 joueurs présents en stage à Tignes seront les 23 pour le Mondial 2010. "On a réfléchi longtemps. On fait confiance aux 23 qui sont là, à Tignes, qui ont envie d'aller à la Coupe du monde, ce groupe nous le montre tous les jours", explique le technicien national dans son communiqué vidéo.

"On a réfléchi longtemps. On fait confiance aux 23 qui sont là, à Tignes, qui ont envie d'aller à la Coupe du monde, ce groupe nous le montre tous les  jours", explique le technicien national dans son communiqué vidéo. "C'est toujours dur de faire une liste de 24 et d'en éliminer un, c'est  compliqué, mais là, Lassana Diarra a eu un vrai problème et on n'a pas eu à  faire un choix."
"Le groupe a une telle vie, une telle envie, ce groupe a une envie de quelque chose de fort, et depuis une semaine, ils nous prouvent qu'ils sont  solides, qu'ils ont envie d'aller loin, à moins d'un problème (la liste doit  être donnée le 1er juin, ndlr) pour nous les 23 sont là", a-t-il poursuivi. "Bien sûr, je leur ai annoncé, ce sont les premiers à qui je l'ai dit, je  leur ai rappelé ce que je sentais: un groupe est en train de naître. C'est un vrai groupe, ce sont eux qui vont nous emmener au bout, on est  partis avec eux, en avant!"

La sélection française (avec les numéros de maillots):

Les gardiens: 
N.1 : Hugo Lloris (Ol. Lyonnais), N.23: Cédric Carrasso (FCG Bordeaux), N.16: Steve Mandanda (Ol. Marseille)
Il s'agit d'un secteur de jeu qui n'a jamais vraiment prêté à discussion. Lloris, titulaire indiscutable depuis août 2009, et sa doublure Mandanda seront  accompagnés par le N.3 Carrasso, un temps menacé par le Lillois Landreau,  présent dans la liste des 30 mais finalement recalé une deuxième fois après l'Euro 2008.

Défenseurs:
N.3 : Eric Abidal (FC Barcelone), N.22: Gaël Clichy (Arsenal FC), N.13: Patrice Evra (Manchester United), N.5 : William Gallas (Arsenal FC), N.6 : Marc Planus (FCG Bordeaux), N.4 : Anthony Reveillère (Ol. Lyonnais), N.2 : Bacary Sagna (Arsenal FC), N.17: Sébastien Squillaci (Séville FC)
L'incertitude concernant l'état du mollet gauche de Gallas a un temps entretenu les spéculations mais le Gunner semble tenir le coup physiquement. Il sera du voyage avec son compère de la charnière centrale Abidal ainsi que Squillaci et Planus, qui resteront en réserve de la République en cas de coup dur. Ces deux joueurs ont tremblé et ont été en balance pour la place du 24e et dernier exclu mais le forfait de Lassana Diarra leur aura finalement ouvert un  boulevard pour faire partie de la liste définitive. Les Bleus partiront donc en  Afrique du Sud avec quatre défenseurs centraux dont un novice, Planus, qui ne compte aucune sélection.
Sur les côtés, la logique avait déjà prévalu avec les deux titulaires Sagna  (à droite) et Evra (à gauche). Leurs remplaçants potentiels sont en revanche plus inattendus, Réveillère et Clichy ayant pris au dernier moment l'ascendant sur Fanni et Cissokho qui faisaient partie intégrante du groupe ces derniers mois. Le Lyonnais a l'avantage de la polyvalence (à droite et à gauche) tandis qu'à gauche, la proximité et l'amitié de Clichy avec le capitaine Henry a peut-être joué en sa faveur au détriment de Cissokho.

Milieux de terrain:
N.19: Vassiriki Diaby (Arsenal FC), N.18: Alou Diarra (FCG Bordeaux), N.8 : Yoann Gourcuff (FCG Bordeaux), N.15: Florent Malouda (Chelsea FC), N.14: Jérémy Toulalan (Ol. Lyonnais), N.20: Mathieu Valbuena (Ol. Marseille), N.7 : Franck Ribéry (FC Bayern Munich), N.10: Sidney Govou (Ol. Lyonnais)
Domenech a pris le risque de s'embarquer avec seulement trois milieux  défensifs de métier (Toulalan, A. Diarra, Diaby) après le forfait de Lassana  Diarra mais le changement tactique esquissé depuis quelques jours (4-3-3) devrait lui éviter de mauvaises surprises. Dans ce nouveau système, Gourcuff et Malouda devraient en effet former le triangle de l'entre-jeu avec Toulalan en  sentinelle, Diarra et Diaby restant des solutions de rechange sur le banc.
Ribéry était lui de toute façon intouchable malgré ses récents déboires (témoin dans une affaire de proxénétisme, suspension pour la finale de la Ligue  des champions) et Govou a toujours été un fidèle de Domenech depuis les  premières années. Mais c'est Valbuena qui incarne désormais pour de bon le rôle de l'invité surprise. Le Marseillais, champion de France et auteur d'une belle  deuxième partie de saison, tentera de marcher sur les traces de Ribéry, lui aussi sans aucune sélection au moment d'entamer avec les Bleus la préparation du Mondial 2006, mais véritable révélation du tournoi en Allemagne.

Attaquants:
N.21: Nicolas Anelka (Chelsea FC), N.9 : Djibril Cissé (Panathinaikos Athènes), N.11: André-Pierre Gignac (Toulouse FC), N.12: Thierry Henry (FC Barcelone)
Le capitaine Henry était assuré du voyage et ni son temps de jeu maigrichon  avec le FC Barcelone ni son match catastrophique contre l'Espagne (0-2), le 3  mars en amical, n'a pour l'instant fait évoluer son statut de titulaire  indiscutable. Seul changement probable: Domenech devrait l'aligner en pointe et  lui épargner un côté gauche (dévolu à Ribéry) où il souffre désormais le martyr. Anelka, rejeté des listes en 1998, 2002 et 2006, disputera bien sa première  Coupe du monde à 31 ans. Pour Cissé, il s'agit également d'une revanche après  les désillusions de l'Euro-2004 (suspension), du Mondial-2006 (blessure) et de  l'Euro-2008 (écarté de la liste définitive). Le meilleur buteur du championnat  grec aura pris le dessus sur Benzema, grand absent de la liste et victime de la  "chasse aux ego" lancée par Domenech. Enfin, Gignac récolte les fruits de son  bon état d'esprit et de son rôle central dans le parcours de qualification (10  sélections, 4 buts).

AFP