Varane fait faux bond aux Bleus

Varane fait faux bond aux Bleus

Publié le , modifié le

Le défenseur Raphaël Varane, blessé à l'adducteur droit, est forfait pour les matches de l'équipe de France en qualifications du Mondial-2018 contre les Pays-Bas (31 août) et le Luxembourg (3 septembre), a annoncé samedi son entraîneur au Real Madrid, Zinédine Zidane.

"Aujourd'hui, il pourrait jouer, mais je ne veux pas que ça s'aggrave et qu'on le perde pour plus longtemps. L'idée c'est qu'il reste ici (à Madrid) pour s'occuper de la blessure et de sa préparation pour la saison. Le match de l'équipe de France est important pour l'équipe de France, mais la santé du joueur est importante pour la saison", a expliqué Zidane en conférence de presse. Compte tenu de la défaite contre la Suède (2-1 en juin), ces deux matches de rentrée revêtent une importance cruciale pour l'équipe de France. Dans leur groupe A de qualification, les Bleus (2e, 13 points) sont devancés par les Suédois à la différence de buts et n'ont que trois points d'avance sur les Néerlandais.

Ce forfait est donc un coup dur pour le sélectionneur Didier Deschamps, qui perd sa référence en défense centrale avec l'absence de Varane (24 ans, 37 sélections). Zidane a précisé que l'ancien Lensois s'était fait mal lors de la Supercoupe d'Espagne remportée mi-août face au FC Barcelone (3-1, 2-0) et qu'il ne fallait pas "prendre de risque" avec la santé du joueur, qui ne s'est pas entraîné samedi. "Après le gros début de saison qu'il a fait, trois matches pleins, ça demande beaucoup d'énergie", a expliqué le technicien français du Real. "Comme d'habitude, je ne veux prendre aucun risque. Jouer demain (dimanche contre Valence en Liga) est risqué et je ne le souhaite pas", a-t-il poursuivi.

Cette blessure est également un contretemps majeur pour le club madrilène, qui ne dispose plus que d'un seul défenseur central valide, le jeune Nacho. Jesus Vallejo est également blessé et le capitaine Sergio Ramos est suspendu après son exclusion le week-end dernier à La Corogne. En leur absence, Zidane pourrait faire redescendre en charnière centrale un milieu défensif, soit Marcos Llorente, soit le Brésilien Casemir.

AFP