Louis Van Gaal
Le sélectionneur néerlandais, Louis Van Gaal, était déçu après l'élimination en demi-finale de Coupe du monde | AFP - MARIUS BECKER

Van Gaal: "une grande déception après un tournoi fantastique"

Publié le , modifié le

"C'est un terrible scénario de perdre aux tirs au but et c'est une grande déception. Mais on a fait un tournoi fantastique", a déclaré le sélectionneur des Pays-Bas, Louis van Gaal, après l'échec en demi-finale face à l'Argentine mercredi à Sao Paulo.

Pourquoi ne pas avoir tenté le même coup que contre le Costa Rica en  remplaçant votre gardien titulaire avant la séance des tirs au but?
Louis Van Gaal
: "Si j'avais eu l'opportunité de remplacer le gardien, je l'aurais fait  mais j'avais déjà effectué mes trois changements et je n'en avais plus la  possibilité. J'ai remplacé Bruno Martins Indi car il avait été averti et  n'était pas dans son match. Puis Nigel de Jong qui revenait de blessure ne  pouvait tenir tout le match. Enfin, Robin van Persie était à bout de force. Je  n'avais d'autre choix que de le remplacer".

Au Brésil, le public et les médias avaient fait de vous un possible  champion du monde...
L V G
: "Je ne m'intéresse pas à ce que disent les gens de moi ou de mon équipe.  C'est bien que les gens soient positifs à notre égard mais le but du jeu est de  marquer un but de plus que l'adversaire et on n'a pas réussi à le faire ce  soir. On ne s'est pas créé beaucoup d'occasions contrairement aux matches  précédents. L'Argentine n'a pas non plus beaucoup attaqué et il y a eu une  sorte d'équilibre dans ce match. C'était un match tactique."

Quel bilan tirez-vous de votre tournoi ?
L V G
: "C'est un terrible scénario de perdre aux tirs au but et c'est une  grande déception. Mais on a fait un tournoi fantastique. Personne ne  s'attendait à ce qu'on sorte du premier tour. Après, on a rencontré une équipe  du Mexique qui est très difficile à battre puis le Costa Rica qui est très  solide. Et enfin on a affronté l'Argentine qui fait partie des +top teams+ avec  des joueurs fantastiques et de très haut niveau. Et on n'a pas perdu cette  demi-finale. Nous n'avons d'ailleurs toujours pas perdu durant ce tournoi... On  a simplement été moins bons aux tirs au but ce mercredi."

Ron Vlaar, qui n'est pas vraiment un spécialiste des tirs au but et a  d'ailleurs manqué sa tentative, a tiré le premier. Pourquoi ?
L V G
: J'ai d'abord demandé à deux autres joueurs de tirer en premier. Mais  tous les deux ont décliné. Je suis alors allé voir Ron qui avait été à mes yeux  le meilleur de mes joueurs durant le match. Malheureusement, il a échoué".

Vous avez connu Sergio Romero à l'AZ Alkmaar. Lui aviez-vous donné des conseils sur les tirs au but ?
L V G
 : "J'ai appris à Romero comment arrêter les penalties quand je l'entraînais à Alkmaar. Alors, oui, ça fait mal".

Vous allez désormais jouer le match pour la 3e place face au Brésil...
L V G
: "On a un jour de repos de moins, ce qui n'est pas très fair-play. Le  match pour la 3e place n'a rien à voir avec le sport. Je l'avais déjà dit il y  a 15 ans. Car vous pouvez faire un tournoi fantastique et partir sur 2  défaites."

AFP