Une victoire pour rien pour le Portugal

Une victoire pour rien pour le Portugal

Publié le , modifié le

Le Portugal a battu le Ghana (2-1) jeudi à Brasilia dans son 3e dernier match pour le compte du groupe B, à l’issue d’une rencontre inégale où chaque équipe a eu sa mi-temps. Ce succès rester pourtant inutile puisqu’il est insuffisant pour accrocher la qualification tant pour les Portugais pour qui le Coupe du monde s’arrête là.

Le Portugal n’avait pas d’autre solution pour espérer un miracle que de l’emporter, après ses deux premiers matches ratés. Et pour cela, il ne lui fallait pas tergiverser et que toute l'équipe puisse tirer sa prestation vers le haut, notamment le milieu trop souvent emprunté depuis le début de la compétition. Les hommes de Bento ont donc débuté pied au plancher, avec un centre-tir de Cristian Ronaldo repoussé par la barre dès la 5e minute. Les deux équipes mettaient du rythme avec un avantage aux Portugais plus percutants, qui allaient ouvrir le score de façon inattendue à la 31e minute. Un ballon perdu par le Ghana après un contre involontaire de l’arbitre, un service de Moutinho, pour un débordement de Veloso sur la gauche, puis un centre sur lequel se précipitait Moutinho et sous la pression Boye marquait contre son camp.

Les Ghanéens réagissaient avec beaucoup de bonne volonté, mais dans un groupe fissuré par les querelles internes, le collectif toussait souvent., et les actions avaient du mal à trouver preneur maême si Ayew et Gyan se démenaient beaucoup. Ce dernier allait égaliser à la 57e minute, bénéficiant d’une centre parfait d’Asamoah pour tromper Beto (1-1). Les Ghanéens étaient même tout près de doubler la mise cinq minutes plus tard par Waris reprenant une passe impeccable de Gyan, mais qui ne parvenait à cadrer sa tête plongeante.

Ronaldo pour l'honneur

Le match s’emballait avec beaucoup d’intensité, chaque équipe cherchant le KO, mais avec aussi beaucoup trop de précipitation et d’excès de gestes individuels sans résultat. La délivrance allait venir de Cristiano Ronaldo qui, à dix minutes du terme, profitant d’abord d’un dégagement raté de Mensah puis d’une intervention manquée de Dauda qui renvoyait le ballon dans les pieds de CR7 lequel n’avait plus qu’à ajuster le pauvre portier ghanéen. (2-1, 80e). Ronaldo pouvait ensuite plier totalement le match mais il manquait deux grosses occasions laissant jusqu’au coup de sifflet finale un infime espoir pour le Ghana qui n’en profitait pas.

Le Portugal quittait le Mondial sur une victoire mais celle-ci venait beaucoup trop tard pour une équipe qui n’a pas été à la hauteur de ces ambitions, décevante, tout comme son adversaire du soir, un Ghana dont on attendait mieux.

Déclaration :

Cristiano Ronaldo (Portugal, homme du match): "On a gagné. On a eu beaucoup d'occasions mais on n'a pas réussi à les concrétiser. On savait qu'on devait marquer trois buts et dépendre de  l'Allemagne qui devait en marquer 2. Finalement, ils ont gagné 1-0 et il fallait en marquer 4... Ça n'a pas été possible. On a donné notre meilleur mais on savait que c'était une mission compliquée. Mais, ce qui reste, c'est  l'impression que c'était possible en raison du nombre d'occasions qu'on a  créées pendant le match.  Mais on sort la tête haute. On a tenté de faire de  notre mieux. On n'a pas réussi".

Christian Grégoire