Une première polémique pour Scolari

Publié le , modifié le

Luiz Felipe Scolari, qui vient d'être rappelé à la tête de la Seleçao, a provoqué une polémique en déclarant jeudi que ses joueurs devaient s'habituer à la pression ou dans le cas contraire aller "travailler pour la Banque du Brésil".

"Banco do Brasil regrette le commentaire malheureux de l'entraîneur Luis  Felipe Scolari et affirme qu'elle possède 116.000 employés qui, chaque jour,  portent le maillot de la Banque, avec les couleurs du Brésil, et travaillent  avec dévouement et engagement", a déclaré la banque dans un communiqué.

Romain Bonte