Antonio Di Natale, Francesco Totti, AS Roma, Udinese
Les deux vieux briscards Di Natale et Totti | GABRIEL BOUYS / AFP

Totti, Luca Toni et Di Natale out

Publié le , modifié le

Les vétérans Francesco Totti, Luca Toni et Antonio Di Natale ne figurent pas dans la liste de 42 pré-sélectionnés pour le Mondial au Brésil annoncée mardi par le sélectionneur italien Cesare Prandelli.

"J'ai un immense respect pour ces joueurs, et ils méritent bien plus  d'explications (...) mais ils ne seront appelés qu'en cas d'urgence", a-t-il déclaré. Totti, 37 ans, capitaine d'une Roma 2e du championnat derrière  l'intouchable Juventus, pouvait rêver d'un dernier Mondial, tout comme les deux attaquants de 36 ans, Toni et ses 17 buts cette saison avec Vérone en Serie A, et Di Natale, 10 buts avec l'Udinese. Dans cette liste, d'où sortira le groupe final de 23 joueurs, Prandelli a fait confiance notamment à Giuseppe Rossi et à des jeunes talents qui émergent.

Rossi était le meilleur buteur de la Fiorentina et du championnat quand il a été touché à un ligament du genou début janvier, blessure dont il se remet  encore. Prandelli l'a toujours soutenu, mais émet toutefois des réserves quant  à son état physique: "sur Rossi je ne peux rien dire. Les examens qu'il subit  doivent être analysés et comparés aux anciennes données dont nous disposons à  son sujet (...) Je ne veux lui mettre aucune pression, il a besoin de se  rétablir tranquillement".

Si tout va bien, Rossi sera du voyage avec l'attaquant numéro un, Mario  Balotelli, la star de l'AC Milan, et ils auront à leurs côtés des jeunes comme  Ciro Immobile, 24 ans, du Torino, meilleur réalisateur actuel du championnat  avec 19 buts, et Mattia Destro, 23 ans, de la Roma, 13 buts. Prandelli a néanmoins envoyé un message en forme d'avertissement à ses  jeunes, à propos de la bonne conduite à tenir. "Même au dernier mois de la saison, quiconque dérapera restera à la maison,  parce que cela signifiera qu'il n'est pas capable de supporter la pression de  la Coupe du monde", a-t-il averti.

AFP