Equipe de France
Les joueurs de l'équipe de France, Ribéry, Benzema, Evra et Valbuena | AFP - FRANCK FIFE

Tirage: ce qui peut attendre les Bleus

Publié le , modifié le

Avant 17h, l’heure n’est qu’aux supputations et aux plans sur la comète, mais selon son chapeau (2 ou 4), un large éventail de groupes est possible pour l’équipe de France à l'occasion du tirage au sort du Mondial 2014. Du plus compliqué au plus facile. Petit tour d’horizons des potentiels- parmi une multitude – adversaires de la France.

Si la France est dans le chapeau 4 (avec les Européens)

Le groupe de la mort : Brésil, Pays-Bas, Etats-Unis, France

Tête de série en tant que pays hôte, le Brésil est sans doute le pire tirage du chapeau 1 pour les Bleus. D’autant plus que la dernière confrontation entre les deux équipes a tourné court (les Bleus avaient pris un cinglant 3-0 en juin dernier). Avec les Brésiliens, les Pays-Bas, qui ont survolé leur groupe de qualification (10 matches, 9 victoires, 1 nul), serait l’autre gros morceau de ce groupe. Les finalistes malheureux de 2010 avaient fait très mal aux Bleus notamment lors de la phase de poules de l’Euro 2008 (défaite 4-1 des hommes de Raymond Domenech). Pour finir, les Etats-Unis, premier de la zone Concacaf et meilleure équipe du chapeau 3 au classement Fifa (14e), serait une découverte puisque les Bleus ne les ont jamais affrontés.

Le groupe "comme on se retrouve" : Espagne, Algérie, Australie, France

Le groupe des vieilles connaissances. Opposées lors des groupes de qualification pour ce Mondial brésilien, la France et l’Espagne s’affronteraient pour la quatrième fois en deux ans depuis le quart de finale de l’Euro 2012. Avec à la clé une première victoire ? Si l’Algérie et la France se connaissent, c’est évidemment pour des raisons historiques qui ont lié ces deux pays. Au vue des réactions de joie après la qualification pour le Mondial des Algériens, le pays serait sûrement divisé le temps d’une rencontre. Enfin l'Australie raviverait d'excellents souvenirs aux hommes de Didier Deschamps qui en ont collé 6 aux "Socceroos" cet automne.

Le groupe déséquilibré : Allemagne, Equateur, Costa Rica, France

Plutôt que d’avoir un groupe de la mort, la France pourrait – sur le papier – se battre pour les deux premières places avec l’Allemagne. Car si l’Equateur et le Costa Rica se sont sortis des groupes de qualification, les deux nations européennes devraient faire respecter la hiérarchie, même si l’Equateur a terminé 4e de la zone Amsud devant l’Uruguay et que le Costa Rica a échoué à la deuxième place de la Concacaf, à 4 points des Etats-Unis.

Le groupe "cadeau" : Suisse, Equateur, Iran, France

Le Brésil, l’Argentine, l’Espagne, l’Allemagne… les boules défilent et la France évite les gros. Elle hérite finalement de la Suisse comme tête de série. Presque un cadeau. Pour accompagner les deux Européens, Zinédine Zidane, présent à Costa do Sauipe pour tirer les boules, régale encore les Bleus qui héritent de l’Equateur et de l’Iran. La première nation disputera sa troisième phase finale, l’Iran sa quatrième.  

Si la France est tirée au sort dans le chapeau 2 (avec les Sud-Américains non têtes de série et les Africains)

Le groupe de la mort : Brésil, France, Etats-Unis, Italie

Le Brésil toujours. L’équipe de Scolari fait peur et à domicile, elle sera survoltée. Si on ajoute les Etats-Unis et l’Italie, finaliste du dernier Euro, la France n’y gagnerait pas forcément à se retrouver dans ce fameux chapeau 4, celui des Européens. Avec la Selecao et la Squadra Azzurra, ce groupe serait une belle réunion d’ancien champion du monde (Brésil, 5 titres, l’Italie 4, la France 1).

Le groupe Ballon d’Or : Argentine, France, Mexique, Portugal

Le Ballon d’Or sera connu le 13 janvier prochain. Mais ce vendredi, on pourrait bien avoir droit à un avant goût avec Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Franck Ribéry dans le même groupe. Cela donnerait l’occasion aux trois joueurs, qui devraient vraisemblablement se disputer le trophée Fifa-France Football, de s’expliquer. Et le Mexique dans tout ça ? Et bien le champion olympique à Londres  en 2012 fera office d’arbitre.

Le groupe dont il faut se méfier : Uruguay, France, Japon, Angleterre

Pas un seul "gros", mais des équipes qui font peur tout de même. L’Uruguay reste sur une Copa America remportée en 2011, une quatrième place en Afrique du Sud en 2010 et son attaque Cavani-Suarez est l'un des plus duos d'attaquants du football actuel. Le Japon et son football virevoltant, qui a accroché les Pays-Bas cet automne, et l’Angleterre composeraient le reste de ce groupe où aucun favori naturel ne se détacherait.

Le groupe "cadeau" : Colombie, France, Honduras, Grèce

Même si la France est dans le chapeau 2, elle pourrait avoir une chance au tirage. En piochant la Colombie, elle tomberait sur la nation sud-américaine, a priori, la plus abordable. Face à l’Australie, 59e nation mondiale, elle tirerait la plus mal classée des équipes du chapeau 3, selon le dernier classement Fifa. Enfin, la Grèce - contrairement à la Bosnie, autre "bon" tirage - fait moins peur en raison du manque d’individualités, excepté l'attaquant Mitroglou. Les Grecs vont vivre leur troisième Mondial.

En bonus, le groupe qui pourrait arriver et qui fait vraiment peur : Brésil, Pays-Bas, Etats-Unis, Italie

Vidéo : Deschamps se confie avant le tirage du Mondial 2014

Vidéo: Zinédine Zidane, Carlos Alberto Torres et Bebeto avant le tirage au sort