Rantie Bastos Afrique du Sud Angola CAN
Rantie (Afrique du Sud) au duel face à Bastos (Angola) | FRANCISCO LEONG / AFP

Tirage au sort de la Coupe du monde : Choc Angola-Afrique du Sud au 2e tour

Publié le , modifié le

Le match Angola-Afrique du Sud représente l'affiche du 2e tour des qualifications de la zone Afrique pour le Mondial-2018, après le tirage au sort effectué samedi à Saint-Pétersbourg. Cinq pays africains participeront à la Coupe du monde en Russie.

1er tour (octobre 2015)

    Les 26 nations les moins bien positionnées au classement Fifa disputent le  premier tour par matches aller-retour à élimination directe.
   
    Somalie - Niger
    Sud-Soudan - Mauritanie
    Gambie - Namibie
    Sao Tomé et Principe - Ethiopie
    Tchad - Sierra Leone
    Comores - Lesotho
    Djibouti - Swaziland
    Erythrée - Botswana
    Seychelles - Burundi
    Liberia - Guinée Bissau
    Centrafrique - Madagascar
    Maurice - Kenya
    Tanzanie - Malawi
   
    2e tour (novembre 2015)

    Les 13 vainqueurs du 1er tour et les 27 autres nations du continent  disputent le 2e tour par matches aller-retour à élimination directe.
   
    Somalie ou Niger / Cameroun
    Sud-Soudan ou Mauritanie / Tunisie
    Gambie ou Namibie / Guinée
    Sao Tomé et Principe ou Ethiopie / Congo
    Tchad ou Sierra Leone / Egypte
    Comores ou Lesotho / Ghana
    Djibouti ou Swaziland / Nigeria
    Erythrée ou Botswana / Mali
    Seychelles ou Burundi / RD Congo
    Liberia ou Guinée Bissau / Côte d'Ivoire
    Centrafrique ou Madagascar / Sénégal
    Maurice ou Kenya / Cap-Vert
    Tanzanie ou Malawi / Algérie
    Soudan - Zambie
    Libye - Rwanda
    Maroc - Guinée équatoriale
    Mozambique - Gabon
    Bénin - Burkina Faso
    Togo - Ouganda
    Angola - Afrique du Sud
   
    3e tour (octobre 2016-novembre 2017)
  
    Les 20 vainqueurs du 2e tour sont répartis en cinq groupes de quatre (lors  d'un tirage au sort dont les modalités et la date seront déterminés à la fin du  2e tour). Les cinq vainqueurs de groupes sont qualifiés pour la phase finale.

AFP