Simao Portugal gros plan 062010
L'attaquant portugais Simao | AFP - JEWEL SAMAD

Simao : "Nous avons nos qualités"

Publié le , modifié le

L'Espagne ne fait pas peur à Simao. L'ailier lusitanien pense que le Portugal est une grande équipe et que le huitième de finale face au voisin ibérique sera du "50-50". "Il ne faut pas penser au jeu de l'Espagne. Il ne faut pas penser au match suivant, ni aux menaces de suspensions à cause des cartons jaunes, explique Simao. Il faudra être agressifs, je ne veux pas dire qu'il faut faire des fautes, mais presser le porteur du ballon, et jouer notre football."

Q: Savez-vous si vous serez titulaire?
R: "Non. Comme professionnels, nous avons tous envie de jouer ce match, mais nous avons un profond respect pour les décisions de l'entraîneur (Carlos Queiroz)."

Q: Vous aviez dit avant le match contre le Brésil que vous préfèreriez éviter l'Espagne...
R: "C'est une des meilleures équipes du monde, elle a un style de jeu comme le FC Barcelone, avec beaucoup de joueurs du Barça, qui jouent à deux ou trois touches de balles. Mais c'est du 50-50, sans leur manquer de respect, nous n'avons pas du tout peur. Nous aussi, nous avons une grande équipe! Et pour devenir meilleurs, il faut battre l'Espagne. Ils sont champions d'Europe, mais nous avons nos qualités."

Q: Comment allez-vous la contrer?
R: "Il ne faut pas penser au jeu de l'Espagne. Il ne faut pas penser au match suivant, ni aux menaces de suspensions à cause des cartons jaunes. Il faudra être agressifs, je ne veux pas dire qu'il faut faire des fautes, mais presser le porteur du ballon, et jouer notre football."

Q: Allez-vous les attendre ou porter le ballon?
R: "Ils aiment tenir le ballon, mais ce n'est pas toujours l'équipe qui a le ballon qui gagne. Pour la tactique, je ne sais pas, c'est l'encadrement technique qui décidera."

Q: Les Espagnols ont dit qu'ils étaient contents d'éviter le Brésil, cela peut-il vous motiver?
R: "Mais c'est normal qu'ils veuillent éviter le Brésil! Mais, nous aussi, nous sommes forts et je pense qu'on va leur créer au moins autant de difficultés. Plutôt que de parler tout le temps de l'Espagne, on doit s'occuper de nous."

Q: Selon vous, quel est le meilleur positionnement de Cristiano Ronaldo?
R: "Mon opinion, c'est que Cristiano doit être libre sur le terrain, mais Carlos Queiroz, qui l'a bien connu à Manchester United (où il fut entraîneur-adjoint quand Ronaldo y jouait, ndlr), le sait, tout le monde le sait."

Q: Pouvez-vous vous inspirer de la Suisse, qui a battu l'Espagne lors du premier match en lui abandonnant le ballon?
R: "C'était une équipe bien organisée. Nous allons bien défendre, mais nous n'allons pas jouer comme l'Inter (en demi-finale de la Ligue des champions) contre Barcelone!"