Bleus
L'Equipe de France de Football. | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Sans Ribéry, les Bleus se portent bien

Publié le , modifié le

Privé de Ribéry, forfait pendant la durée de la Coupe du Monde, l’équipe de France a montré qu’elle avait les armes pour faire sans en atomisant la Jamaïque (8-0). Associés en pointe, Giroud et Benzema ont livré une copie prometteuse alors que les Bleus viennent de s’envoler pour le Brésil.

Evacuons tout de suite une réalité évidente : certes, ce n’était que la Jamaïque en face, et l’équipe de France sera confrontée à de toutes autres oppositions lors de son épopée brésilienne. Mais il serait injuste de dévaloriser complètement l’analyse de match qui aura vu les Bleus réaliser le 2e plus large festival offensif depuis l’après-guerre. D’autant plus que la Suisse a du attendre la 84e minute pour venir à bout de cette équipe Jamaïquaine (1-0) il y a un peu plus d’une semaine.

Benzema-Giroud, doublette gagnante

Privés de Ribéry, blessé au dos, les Bleus ont montré un visage enthousiasmant. Une véritable envie de jouer en équipe, des redoublements de passe, beaucoup de complicité sur le terrain en en dehors, en témoignent ces effusions de joie partagées avec tout le groupe après chaque but. En l’absence du meilleur joueur Fifa 2012-2013, Didier Deschamps a choisi d’associer à la pointe de l’attaque Benzema et Giroud, qui se disputent d’habitude le rôle de pointe dans le 4-3-3 habituel du sélectionneur. Si elle n’avait pas spécialement donné satisfaction jusqu’à là, les deux joueurs ont montré qu’ils constituaient une vraie alternative, comme sur cette offrande de Benzema à destination de son coéquipier pour le 4-0.

« C’est bien que ça tombe maintenant avec Karim, se réjouit Olivier Giroud. On a beaucoup essayé. Même si tout n’a pas marché, c’est très prometteur. Dans ce système on sait qu’on a un travail rigoureux à faire dans le repli défensif mais dans l’animation offensive on offre toujours des solutions car on est deux à bouger dans l’axe. On a des jeux très complémentaires. »

Griezmann, une vraie garantie

Au rayon des satisfactions, outre la performance collective globale et cette doublette complémentaire, on peut ranger l’entrée en jeu de Griezmann, qui a une nouvelle fois montré toute l’étendue de son talent en inscrivant un doublé, dont une merveille de talonnade pour conclure cette belle soirée. On ne pouvait rêver mieux pour gonfler à bloc le moral de l’équipe. Le timing est bon : c’est ce matin qu’ils ont pris leur envol vers le Brésil. 

Vidéo : l'envol des Bleus

Victor Patenôtre