Robben
Arjen Robben (Pays-Bas) | OMAR MARTINEZ / MEXSPORT

Robben avoue avoir plongé mais...

Publié le , modifié le

Arjen Robben, attaquant des Pays-Bas, s'est excusé dimanche pour avoir plongé afin de tenter d'obtenir un penalty en première période du 8e de finale du Mondial-2014 remporté (2-1) contre le Mexique dimanche, mais a dit qu'il y avait bien faute sur lui en fin de match.

Les Pays-Bas ont remporté ce match à la suite d'un penalty obtenu dans le  temps additionnel par le joueur du Bayern Munich et transformé par Klaas-Jan  Huntelaar. A propos de ce penalty, Robben a dit "On a commis une faute sur moi  et dans ces moments là il faut être lucide, j'aurais pu dire 'je le tire', mais  je sais que Klaas est bon dans cet exercice". Robben a aussi parlé de deux actions en première période. Sur la première,  où il est taclé par un seul Mexicain dans la surface de répération, il a  reconnu s'être jeté.  

"Je dois reconnaître et m'excuse car en première période j'ai plongé et je  n'aurais pas dû faire ça. C'était stupide, mais parfois vous vous attendez à  être taclé et ils (les adversaires) retirent leur jambe à la dernière minute",  a dit le joueur à la TV néerlandaise NOS. A la fin de la première période, Robben avait ensuite été taclé par deux  Mexicains et estime que là il y avait vraiment un penalty, qui n'a pas été sifflé. "Là, le type a frappé mon tibia, si ça ce n'est pas penalty...", a-t-il  conclu.  

En toute fin de rencontre, Robben a obtenu cette fois un penalty après une  intervention du Mexicain Rafael Marquez (transformé par Huntelaar à la 90e+4). Le sélectionneur mexicain Miguel "Piojo" Herrera a eu des mots très durs à  l'encontre de l'arbitre portugais Pedro Proença, coupable à ses yeux d'avoir  "éliminé" le Mexique en sifflant ce dernier "penalty inventé".

AFP