Rajevac Ghana banc 062010
Le sélectionneur du Ghana Milovan Ravejac | AFP - GIANLUIGI GUERCIA

Rajevac : "Un grand pari pour nous"

Publié le , modifié le

Un grand bonheur se tient peut-être à 90 ou 120 minutes pour le Ghana. Une première demi-finale de mondial que tout le continent attend depuis toujours. Le sélectionneur ghanéen Milovan Rajevac en est fier mais il veut surtout rester concentrer sur son objectif. "Oui on représente le continent, mais le plus important est d'obtenir un bon résultat et d'être concentré pour l'avoir. C'est un grand pari pour nous, on veut arriver en demi-finale."

Q: Comment vivez-vous le soutien africain à votre équipe?
R: "La Coupe du monde est vu dans le monde entier, et quand une équipe joue bien, elle obtient des soutiens partout dans le monde. On est la dernière équipe africaine encore en lice, il est normal qu'on soit soutenu par tous les Africains. On se rend compte que ces choses n'ont rien à voir avec ce qui se passe sur le terrain, oui on représente le continent, mais le plus important est d'obtenir un bon résultat et d'être concentré pour l'avoir. On est la dernière équipe africaine à ce niveau et je suis fier de mes joueurs, et tout le monde a un grand respect pour le Ghana. C'est un grand pari pour nous, on veut arriver en demi-finale. Demain, c'est un grand jour pour le Ghana et pour toute l'Afrique".

Q: Que savez-vous du football uruguayen?
R: "Pour être franc, je ne connais pas le pays ni le continent sud-américain, je n'y ai jamais travaillé. Je sais qu'il y a de très bonnes équipes comme l'Argentine, le Brésil et l'Uruguay, qui a déjà été champion du monde, et on lui doit donc un énorme respect. Le fait qu'il y ait quatre équipes sud-américaines en quarts signifie qu'on y joue un très bon football. L'Uruguay a aussi de grands joueurs comme Forlan et Suarez, et les autres sont très bons, donc ce sera un match très difficile. Comme d'habitude, on essaie d'analyser les points forts et faibles, mais à ce niveau, les équipes n'ont pas de défauts, et tout dépend de nous, comment on aborde le match. Il faut commencer le match dès la première minute et tenter d'imposer notre rythme et notre style de jeu".

Q: Quelle est l'importance des absences d'Ayew et Jonathan Mensah, suspendus?
R: "Ayew a très bien joué pendant la Coupe d'Afrique des nations (2010 en Angola, ndlr), et aujourd'hui il est dans une forme technique et physique encore meilleure, il a montré que c'était un des meilleurs joueurs du monde. Il l'a montré dans un moment difficile contre l'Australie, pendant les 15 premières minutes, et il a réussi à retourner le match. Il est très important au milieu, on va voir comment on peut compenser son absence. Jonathan Mensah a eu l'opportunité de jouer contre l'Allemagne et il est presque devenu un titulaire, mais on a 23 joueurs qui sont tous prêts, et quel que soit le onze, ce sera la meilleure solution".

Xavier Richard @littletwitman