Qualifications pour le Mondial 2022 : le Brésil se balade contre la Bolivie, Neymar double passeur

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Neymar.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Brésil a débuté sa quête d'une sixième étoile de champion du monde par une promenade de santé face à la Bolivie (5-0), vendredi, à Sao Paulo, avec un doublé de Firmino et un Neymar muet, mais auteur de deux passes décisives.

Incertain jusqu'au dernier moment pour cette première journée des qualifications sud-américaines pour le Mondial-2022, Neymar, remis de douleurs au dos, aurait pu égaler Ronaldo à la deuxième place du panthéon des buteurs de la Seleçao. Mais il n'a pas réussi à faire trembler les filets pour la 62e fois pour sa 102e sélection contre la Bolivie, malgré la large victoire brésilienne face à la Bolivie (5-0).

La star du PSG s'est vu refuser un but pour hors-jeu (78e) et a manqué deux occasions franches face au gardien Lampre (39e, 57e). Un peu emprunté en première mi-temps, il s'est réveillé après la pause, distribuant deux caviars, à Firmino (49e) et Coutinho (73e). Le numéro 10 brésilien a aussi montré toute sa classe avec une série de dribbles hallucinante, enchaînant petit pont et roulette dans la surface (65e). Si le match n'était pas joué à huis clos, il aurait eu droit à une standing ovation pour cette action de génie.

Sous une pluie battante, le Brésil a débuté pied au plancher. La Bolivie aurait pu prendre un but sans toucher le ballon, au bout d'une longue séquence de 45 secondes de jeu, si Everton n'avait pas manqué l'immanquable devant le but vide.

Le défenseur parisien Marquinhos a raté une occasion franche dans la foulée (3e), mais a fini par trouver la cible, d'un coup de tête imparable, sur un centre de Danilo (1-0, 16e). Les latéraux s'en donnaient à coeur joie, face à un adversaire très faible qui laissait des espaces béants sur les côtés.

Firmino et Coutinho portent la Seleçao

Firmino a inscrit le deuxième but (30e) en reprenant un centre à ras de terre de Renan Lodi, bien décalé par Neymar. L'attaquant de Liverpool s'est offert un doublé (3-0, 49e), passant le ballon entre les jambes de Lampe, à la réception d'une belle passe de Neymar, encore lui. Le malheureux Carrasco a marqué contre son camp (4-0, 66e), prolongeant une tête de Rodrygo dans ses propres filets.

Coutinho, en pleine forme depuis son retour au FC Barcelone, a mis fin au récital d'une tête piquée sur un centre millimétré de Neymar (5-0, 73e).

Après cette entrée en matière tranquille face à un adversaire très faible, le Brésil risque d'avoir plus de difficultés mardi à Lima, contre un Pérou qui tentera de prendre sa revanche après sa défaite face à la Seleçao en finale de la Copa América (3-1) l'an dernier, au Maracana.

AFP

Coupe du Monde de Football