Lloris Islande
Le gardien et capitaine des Bleus Hugo Lloris | MARTIN BUREAU / AFP

Qualifications Mondial 2018 : "Il faudra être grands" pour Hugo Lloris

Publié le , modifié le

"Il faudra être grands", a prévenu le gardien et capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris vendredi à Sofia, à la veille d'un match crucial contre la Bulgarie, en éliminatoires du Mondial-2018.

Les Bleus sont-ils meilleurs sous pression? Faut-il s'attendre à une grande équipe de France samedi ?
Hugo Lloris : "Oui, il faudra être grands. On est dans l'obligation de résultat. L'issue finale approche et on doit tout faire pour conserver cette première place. Ca passe par une victoire face à un adversaire très solide qui a connu de très bons résultats à domicile. On sait à quoi s'attendre".

La tension autour de ce match vous rappelle-t-elle celle des barrages de 2013 contre l'Ukraine ?
H. L: "C'est un contexte tout autre. Les barrages, c'est vraiment synonyme de dernière chance pour se qualifier dans une grande compétition. Ce n'est pas le cas demain puisqu'il restera encore un match à jouer mardi (contre le Belarus). On prend les matchs les uns après les autres. On est concentrés, prêts pour faire les efforts individuellement et collectivement".

Craignez-vous de vous laisser endormir par la Bulgarie, comme cela avait été le cas face au Luxembourg (0-0) ?
H. L: "La Bulgarie a certainement plus de qualités que le Luxembourg. Sur le match contre le Luxembourg, on a une grosse part de responsabilité. On n'a pas commencé le match avec l'agressivité et la détermination nécessaires. On ne peut pas rentrer sur un terrain et se dire qu'on a le temps. (...) Il faudra aborder ce match (contre la Bulgarie) avec beaucoup de concentration, de rigueur, ne pas se laisser endormir par ce contexte, être dominants dès les premières minutes du match".
 

AFP