Mario Balotelli
Mario Balotelli a été expulsé après avoir reçu deux avertissements en quatre minutes. | FABRICE COFFRINI/AFP

Qualifications Mondial 2014 : L'Italie nerveuse s'en sort, la Suède en grande difficulté

Publié le , modifié le

En déplacement à Prague, l'Italie a accroché le nul (0-0) face à la République Tchèque en éliminatoires de la Coupe du Monde 2014. Mario Balotelli a notamment été expulsé. De son côté, la Suède a perdu de précieux points devant l'Autriche (1-2) et glisse en quatrième position de son groupe. Le Portugal a décroché pour sa part un succès important contre la Russie (1-0). Ceux-ci conservent leurs chances de qualifications.

L'Italie a souffert vendredi à Prague pour arracher le point du match nul 0-0 face à la République tchèque, pour le compte la 6e journée des qualifications pour le Mondial-2014 de football, qui conforte sa première place dans le groupe B de la zone Europe. Affaiblis par l'exclusion de Balotelli une vingtaine de minutes avant le coup de sifflet final, les Italiens ne se sont pas créé de véritable occasion et n'ont même pas placé un tir cadré sur le but de Cech. De son côté, le portier italien Buffon a notamment arrêté un tir de Darida (10e), avant de sauver devant Jiracek (12e), seul devant lui. Deux autres frappes de ce dernier ont filé au-dessus de la transversale (24e, 27e). Le défenseur des Azzurri, Abate, a failli marquer contre son camp, en déviant un centre de Hubschman (11e).

Dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, Balotelli n'a pas concrétisé une des rares occasions italiennes, après avoir laissé de l'énergie lors d'interminables discussions avec l'arbitre. Après la pause, Kozak, servi à la limite du hors-jeu par Rosicky, s'est soudain retrouvé seul devant Buffon, sans parvenir à battre le portier vedette de la Nazionale (61e). L'attaquant tchèque de la Lazio a frappé encore six minutes plus tard, mais sans surprendre le gardien de la Juventus. Balotelli, manifestement peu concentré, a dû prématurément quitter la pelouse après avoir reçu un second avertissement pour une faute sur Gebre Selassie (72e). Jiracek a encore frappé sur le poteau gauche (84e) et Kolar a placé un beau tir mais non-cadré (90+2), au grand plaisir de Buffon.

La Belgique bien partie, la Suède déchante

Victorieux contre la Serbie (2-1), les Diables Rouges ont quant à eux pris trois points d'avance sur la Croatie, défaite par l'Écosse (0-1), dans le groupe A. Kevin De Bruyne et Marouane Fellaini ont offert à la sélection belge un avantage que la réduction du score tardive de Kolarvo n'a pu remettre en question. En revanche, cela se complique pour la Suède de Zlatan Ibrahimovic. Malgré une passe décisive du buteur du PSG pour Elmander (82e), les Suèdois se sont en effet compliqués la tâche en s'inclinant face à l'Autriche (1-2), à Vienne. Ils sont quatrième du groupe C.

Le Portugal se maintient en vie

Dans l'obligation de l'emporter, alors qu'ils n'étaient que troisième avant cette rencontre, les Portugais ont décroché un précieux succès contre la Russie (1-0). Helder Postiga (9e), en tout début de rencontre, a repris à bout portant un coup-franc de Veloso. Avec ce résultat, le Portugal s'empare provisoirement de la première place du groupe E. En effet, les hommes de Fabio Capello comptent toujours deux matchs de retard sur leurs adversaires du jour. Cela s'annonce serré jusqu'à la fin...