"Qatargate": le Comité d'éthique décidera de l'opportunité d'une enquête

Publié le , modifié le

Le Comité d'éthique de la Fifa étudiera s'il le juge nécessaire les allégations de France Football sur l'achat présumé du Mondial-2022 par le Qatar, que le journal qualifie de "Qatargate", a déclaré le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke. "J'ai lu l'article. Si quelque chose doit être étudié, le Comité d'éthique de la Fifa, qui est complètement indépendant (...) pourra ouvrir un dossier sur le Qatar-2022", a déclaré M. Valcke lors d'une conférence de presse à Rio de Janeiro, dans le cadre d'une visite des futurs sites du Mondial-2014.

La Fifa dispose de "la structure pour prendre en charge" ces cas et "le  Comité d'éthique est libre de décider" de se saisir de l'affaire, a insisté le  Français. "Ce n'est pas à moi de le décider", a expliqué M. Valcke, assurant ne pas  avoir discuté de l'affaire avec le président de la Fifa Sepp Blatter. L'hebdomadaire France Football a levé une somme d'interrogations sur les  conditions d'attribution du Mondial-2022, en dénonçant un "Qatargate", mêlant  corruption et arrangements, dans son édition du 29 janvier.
France Football entame notamment sa démonstration en ressuscitant un mail  interne à la Fifa dans lequel le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke  déclare: "Ils ont acheté le Mondial-2022."

AFP