Manuel Neuer et Neymar
Manuel Neuer (Allemagne) et Neymar (Brésil), deux fers de lance de leur sélection | AFP

Préparation au Mondial 2018 - Neuer et Neymar, week-end en test majeur

Publié le , modifié le

Manuel Neuer et Neymar, deux armes majeures de leur sélection respective, vont passer un test important ce week-end. Ecarté des terrains depuis 8 mois, le gardien de but allemand sera ce samedi soir dans la cage de la Mannschaft face à l'Autriche. Sa participation au Mondial-2018 se jouera là: "La décision finale ne tombera que dimanche soir probablement", a annoncé Joachim Löw. De son côté, le Brésilien devrait jouer dimanche contre la Croatie, son tout premier match depuis sa blessure au pied avec le PSG en février.

Avec ou sans Neuer, ce n'est plus la même équipe d'Allemagne

"Pour le moment tout marche pour Manuel Neuer conformément au plan". Joachim Löw, le sélectionneur de l'Allemagne, s'est ainsi exprimé au sujet de son capitaine et gardien de but vendredi. "La décision finale ne tombera que dimanche soir probablement". Depuis plusieurs mois, la règle est simple: s'il est apte, le joueur du Bayern Munich fera la Coupe du monde en tant que titulaire. S'il ne l'est pas, il ne sera pas dans le groupe, et Ter Stegen, le portier de Barcelone, devrait poursuivre cet "intérim" longue durée.

Victime d'une fracture du pied en avril 2017 en Ligue des champions contre le Real Madrid, Neuer a voulu reprendre trop tôt en août dernier. Après quatre matches seulement, sa fracture s'est rouverte mi-septembre et, à Noël, il marchait encore sur des béquilles. La course contre la montre devrait trouver une partie de son épilogue ce samedi soir, en Autriche. Joachim Löw a fait savoir qu'il verrait son staff, et notamment Andreas Kopke, responsable des gardiens, le lendemain pour évaluer la situation et statuer. Une décision lourde de conséquence, comme le laisse entendre Jérôme Boateng, le défenseur international:  "Lui dans les buts ou un autre, ça fait une différence. Il est le meilleur gardien du monde. Les autres aussi sont très bons, Marc-André Ter Stegen a super bien progressé, mais Manu à un rayonnement que les autres n'ont pas". Pour l'équipe championne du monde, la défense de son titre pourrait prendre un virage ce week-end.

Le Brésil retient son souffle pour Neymar

Depuis le 25 février, le Brésil retient son souffle. Depuis que Neymar s'est affalé sur la pelouse du Parc des Princes, contre l'OM, les Brésiliens scrutent les moindres faits et gestes de leur attaquant-star. L'homme qui avait mené la Seleçao au sommet de l'Olympe à domicile lors des JO de Rio en 2016 devrait participer à son premier match, dimanche à Liverpool contre la Croatie.

Installée dans le camp d'entraînement de Tottenham depuis une semaine, la sélection auriverde a peaufiné sa préparation, et le joueur du PSG sa montée en puissance, lui qui n'a cessé de travailler avec ses deux collaborateurs (préparateur physique et physiothérapeute) qui le suivent partout. "Il va de mieux en mieux chaque jour, il est de plus en plus rapide, de plus en plus agile, c'est de plus en plus difficile de défendre sur lui", a expliqué Danilo, le défenseur de Manchester City. "Par les mouvements et les dribbles qu'il fait à l'entraînement, il a montré qu'il va bien", a rassuré le milieu de Manchester City Fernandinho. "Il est confiant, ce qui est important. Il montre qu'il n'a pas peur de nos défenseurs car il les affronte sans crainte. C'est la première étape pour ramener sa confiance à 100 % pour la Coupe du monde.(...) Neymar est prêt." Contrairement à Neuer, le Brésilien a encore du temps pour prouver qu'il sera l'une des armes fatales de la Seleçao en Russie.


 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze