Goal Line Technology
La Goal Line Technology | ESPN

Premier but accordé grâce à la vidéo

Publié le , modifié le

Un but a été accordé pour la première fois de l'histoire du football grâce à la technologie sur la ligne lors du match France-Honduras, comptant pour le groupe E du Mondial, à Porto Alegre.

Le but, marqué contre son camp par le gardien hondurien Noel Valladares, a été accordé à la 48e minute par l'arbitre brésilien Sandro Ricci et a permis à  la France de mener 2 à 0. Le gardien a envoyé involontairement le ballon au-delà de la ligne après un  tir de Benzema qui avait d'abord rebondi sur un poteau. L'arbitre a accordé le but après avoir eu la confirmation en temps réel sur  sa montre, grâce à la technologie, que le ballon avait bien franchi entièrement  la ligne.

Les douze stades du Mondial-2014 sont équipés de la technologie vidéo Goal-Control 4-D. Le système, conçu par la firme allemande GoalControl GmbH,  fonctionne avec 14 caméras à grande vitesse, sept pour chacun des deux buts. Selon la Fifa, "la position du ballon est continuellement et  automatiquement enregistrée en trois dimensions, dès qu'il arrive à proximité  de la ligne de but". Pour la Fifa et les concepteurs du système, le délai très rapide pour  envoyer le signal doit permettre d'éviter que le jeu soit arrêté ou perturbé,  ce qui n'a toutefois pas empêché quelques instants de flottement après le but,  notamment sur le banc hondurien. Le système avait été testé en conditions réelles lors des Mondiaux des  clubs 2012 au Japon et 2013 au Maroc puis à la Coupe des Confédérations 2013 au  Brésil, mais aucun cas n'avait nécessité son utilisation.

Vidéo : la nouvelle technologie pour valider les buts

AFP